Partagez | .
 

 New Girl In School

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Jeune princesse
MEMBRE

→ Courriers : 66

MessageSujet: New Girl In School   Ven 21 Mar - 11:19

New Girl In School

So what's your name, new kid in school? Tell me something, do you feel lonely? Come sit next to me. Tell me honey, do you feel lonely? Come get closer to me. It ain't that bad you know it really ain't that bad. You can't avoid it, might as well enjoy it 'cuz I do while you're the new kid in school, you're the new kid in school — The Donnas
Jenna & Sandrine

Le réveil sonna. Jenna l'éteignit d'un coup et s'étira dans les draps de son lit un instant. Elle regarda ensuite le cadran : 5:45 AM. Cette journée tant redoutée avait commencé. Pourtant, c'était un très beau mardi matin. La petite ville du Massachusetts était recouverte de neige en ce 17 décembre, mais le temps promettait d'être ensoleillé pour le reste de la journée. Du moins, si on en croyait la météo de la veille et le ciel dégageait qui se profilait. Malgré cela, la jeune fille était tout sauf rassurée car aujourd'hui serait son premier jour dans le nouveau lycée.

Elle se hâta de se préparer, se lava, s'habilla, se maquilla très légèrement, mangea un petit déjeuner d'une traite puis attrapa son manteau et son sac préparé de la veille. Son oncle Richard - ou plutôt Sunday - lui demanda si elle voulait qu'il l'accompagne pour sa première journée de cours. Elle le remercia mais lui dit qu'elle préférait y aller seule puis l'embrassa sur la joue pour s'assurer qu'il ne se vexe pas. Elle était tellement angoissée par l'idée de cette journée qu'elle préférait qu'il la voit le moins possible dans cet état.

Elle voulait arriver un peu à l'avance de manière à se rendre directement au bureau du proviseur, comme prévu. Heureusement, elle avait son permis depuis près d'un an maintenant, aussi prit-elle sa voiture et gara-t-elle sa petite Mini sur le parking désert du lycée. Elle était arrivée très tôt, sans doute trop tôt. Il n'était même pas encore 6:30 et les cours commençaient à 7. Son oncle s'était occupé de terminer les détails de son inscription le veille, aussi n'avait-elle plus qu'à passer par le bureau du proviseur pour la finaliser.

Dans ses souvenirs, elle était arrivée deux jours auparavant de Toronto. Le temps de s'installer dans leur nouvelle maison elle et son oncle, elle n'avait pu retourner en cours qu'aujourd'hui. Bien entendu, tout cela était faux, tous ces souvenirs, sa nouvelle identité, son brillant dossier scolaire... Elle n'appartenait pas à ce monde. Elle n'y avait jamais appartenu. C'était ce qu'elle se répétait pour ne pas penser qu'elle était devenue folle et qu'elle n'avait pas tout inventé.

Cette nouvelle vie... Cette nouvelle vie allait être tellement différent de ce dont elle était habituée, tellement à l'opposé de tout ce qu'elle avait connu, du moins dans la réalité. Plus de "princesse", plus de château, plus de longues robes et parures, de bals et de protocole... Ici elle n'était pas la princesse Snow White fiancée du roi Alfred mais Jenna Goodwin, une jeune citadine Canadienne venue s'installer dans cette petite ville perdue des Etats-Unis.

Maintenant elle apparaissait vêtue simplement de jeans et d'un pull à col roulé couleur fuchsia, un long manteau noir et une écharpe en laine banche complétant sa tenue. Elle était habillée de manière très propre et neutre, sans style particulier, ce qui serait sans aucun doute le meilleur moyen de se fondre dans le décor, du moins le pensait-elle. Elle avait brossé ses longs cheveux lisses et noirs comme les ailes d'un corbeau mais ne les avait pas attaché.

Elle attendit que le personnel ouvre enfin l'établissement pour se rendre à l'administration. Elle se présenta ainsi au proviseur qui l'accueillit très chaleureusement et finit par lui donner les derniers documents nécessaires, notamment son emploi du temps. Mais celui-ci semblait plus bavard que prévue, et il mit long moment à lui expliquer diverses choses ainsi qu'à s'extasier devant son dossier, lui faisant diverses recommandations et l'encourageant à s'inscrire dans les diverses activités qu'offrait le lycée de Booksdale.

« Bon mademoiselle Goodwin, maintenant que je vois que vous avez tout ce qu'il faut, il me semble que vous pouvez débuter les cours. Ne vous en faites pas, je vais vous accompagner jusqu'à votre classe. »

Les élèves étaient déjà arrivés depuis un moment mais étaient presque tous dans leur classe à présent. Le proviseur s'était montré tellement bavard que les cours avaient déjà commencé. Jenna espérait qu'elle ne serait pas trop en retard... La dernière chose qu'elle souhaitait était de faire mauvaise impression dès sa première journée. Ils arrivèrent enfin devant un porte et le proviseur lui dit d'attendre un moment. Elle l'entendit s'adresser aux élèves tandis qu'il était entré dans la classe.

« Bonjour à tous. Aujourd'hui avant de commencer ce cours, j'aimerais vous présenter une nouvelle élève qui nous vient du Canada. Inutile de vous demander de lui réserver un bon accueil. Mademoiselle Goodwin, vous pouvez entrer. »

Lorsque la jeune fille entra timidement, toutes les conversations animées et excitées par l'arrivée d'une nouvelle se turent d'un coup. Certains, surtout parmi les garçons, étaient même restés bouche bée, ce qui était plutôt normal au vue de la beauté remarquable de celle qui venaient d'entrer. Un visage aux traits doux, une peau au teint éclatant et pur, de longs cheveux bruns, une bouche telle un bouton de rose, un petit corps magnifique avec d'exquises proportions...

Profondément mal à l'aise, Jenna pouvait sentir les regards sur elle même si ses yeux essayaient de fixer plutôt le sol. Elle se plaça près du proviseur, devant le tableau, faisant face aux autres élèves. Essayant de garder contenance et de maîtriser ses tremblements, elle inclina légèrement la tête en guise de salut à la classe et sourit légèrement. Le proviseur s'attendait sûrement à ce qu'elle dise quelque chose mais elle resta là un moment, la gorge serrée et la bouche sèche avant de réussir à se présenter à la classe :

« Bonjour, je m'appelle Jenna Goodwin, j'ai quinze ans et je viens de Toronto. »
Ses grands yeux verts en amande comme ceux d'un félin évitaient de se poser sur quelqu'un en particulier, préférant fixer un point où il n'y avait personne. Sa voix était douce, calme et posée. Elle paraissait si paisible vue de l'extérieur qu'il aurait été difficile de deviner le tumulte qui s'agitait en elle. Lorsque l'enseignante lui indiqua sa place, elle alla donc s'asseoir à cette table qui se trouvait en milieu de la classe, près de la fenêtre.

Le cours d'Histoire se déroula très bien et elle fut surprise d'avoir toutes ces connaissances. A vrai dire, dans ses souvenirs, elle avait déjà vu cette leçon dans son précédent lycée à Toronto, mais elle se garda bien de le faire savoir. L'heure passa très rapidement bien qu'elle remarqua que leur enseignante la fixait parfois d'un drôle d'air. Elle apprit que celle-ci était également nouvelle dans l'établissement. Est-ce que par hasard... elle venait du même monde qu'elle ? Non, cela serait ridicule de penser une telle chose, n'est-ce pas ?

Une fois sortie de classe, la belle lycéenne se retrouva assaillie par nombre de ses camarades. Ils lui demandèrent si elle était là avec ses parents et elle leur dit qu'elle vivait avec son oncle qui était devenu son tuteur après la mort de son père deux ans auparavant. Ils lui demandèrent également si elle avait un copain et elle dut se retenir de dire qu'elle était fiancée, aussi secoua-t-elle la tête mais ajouta-t-elle qu'elle avait quelqu'un. Certains garçons affichèrent une mine déçue. Ils lui proposèrent aussi à de nombreuses reprises de l'aider, de lui faire visiter le lycée, et elle les remercia avec un sourire.

Finalement, le fait qu'elle parle peu et qu'elle ait choisi de ne suivre personne avait fait qu'elle s'était enfin retrouvée seule, presque avec soulagement. Cependant, lorsqu'elle passait dans les couloirs, des livres serrés dans ses bras comme en protection, les regards continuaient de se tourner vers elle,les conversations se transformaient en chuchotements.... Elle remarqua même quelques filles qui lui jetaient un regard noir et méprisant.

Jenna se dit que ce ne serait peut-être ainsi que le premier jour, que la première semaine. Pour l'instant elle était nouvelle, elle avait ce statut particulier, ce côté exotique pour tous ces gens, ces élèves d'une petite ville qui n'était pas habituée à gagner souvent de nouveaux résidents. Et puis il y avait la rumeur qu'elle venait de cette grande ville, d'un pays étranger... Cela ne faisait que renforcer cette image fascinante que les gens avaient d'elle. C'était normal qu'elle attire autant les regards, mais bientôt elle rentrerait dans les habitudes, dans la normalité, et alors on la laisserait tranquille.

Du moins c'était ce qu'elle se disait pour se rassurer, car elle savait qu'elle avait connu pendant un moment ce genre de réactions avec son peuple et que c'était sans doute pour cette raison qu'elle n'avait jamais pu se lier d'amitié. Cela allait être d'autant plus difficile de s'intégrer... Elle allait se retrouver au milieu de groupes et de gens qui étaient sans doute amis depuis le jardin d'enfants. Comment allait-elle espéré se faire une place ? Surtout elle qui était si timide et réservée...

Elle était à son casier à ranger certaines affaires lorsqu'elle entendit quelqu'un appeler.

« Hey princesse ! »

Jenna se retourna, regarda à gauche et à droite pour être sûre que c'était bien à elle que s'adressait ce jeune homme blond de deux têtes de plus qu'elle, vêtu d'un veste de footballeur et avec un sourire confiant et charmeur.

« Oui, toi princesse. Il y a une fête ce soir chez Mark Zalinski. Ça te dirait de venir ? »

« Je... Je ne sais pas. Je dois déjà demander la permission à mon oncle et je ne sais pas si...

« Allez, ça va être fun ! Tu vas voir, on va bien s'amuser. Presque tous les gens cool du lycée seront à cette fête, ça va être génial tu vas voir. »

La jeune fille ne savait trop quoi répondre. Que ce soit dans ses souvenirs, vrais ou faux, elle n'avait jamais tellement aimé les fêtes, les bals, les grandes réceptions... Elle préférait plutôt le calme et la solitude, la compagnie de ses livres ou les balades en forêt... Elle était sûre qu'elle n'allait pas tellement apprécier, surtout qu'elle avait une idée de ce qu'étaient les fêtes adolescentes dans ce monde. Elle avait envie de se faire des amis, mais peut-être pas de cette façon...

Cependant, Jenna se disait qu'elle pouvait aussi difficilement refuser sans passer pour la fille qui n'était justement "pas du tout cool", et elle espérait un minimum se faire apprécier, ou du moins pas se faire détester dès la première journée de cours. Cherchant une parade, elle jeta des regards perdus autour d'elle, ne sachant encore que répondre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: New Girl In School   Jeu 3 Avr - 23:19
New Girl In School



Sandrine venait d’arriver en classe quand elle entendit Stacy parler d’une nouvelle venue au lycée. Tiens, ça changeait un peu et puis, ça ne serait pas un personnage de conte puisqu’ils étaient tous très bien intégrés comme s’ils avaient toujours été en ville. La cloche venait de sonner et le prof arriva pour donner son cours. Quelques minutes plus tard, le proviseur apparut en compagnie d’une jeune fille.

Proviseur : « Bonjour à tous. Aujourd'hui avant de commencer ce cours, j'aimerais vous présenter une nouvelle élève qui nous vient du Canada. Inutile de vous demander de lui réserver un bon accueil. Mademoiselle Goodwin, vous pouvez entrer. »

Pour une fois, la jeune belge ne se leva pas comme elle l’avait fait lors de son premier jour. En Belgique, quand le directeur de l’école venait en classe, tout le monde devait se lever pour le saluer. Ici, en Amérique, c’était différent et c’était ainsi que Stacy avait commencé à chercher des ennuis à Sandrine. Heureusement, elle ne se laissait pas tout le temps et c’était même un peu plus facile pour répliquer. Ici, les répliques faisaient mouche contrairement en Europe. L’adolescente remarqua vite que la nouvelle avait l’air un peu timide, l’étant elle-même, elle le voyait rapidement. Stacy risquait de vouloir s’amuser avec elle. La nouvelle semblait d’ailleurs un peu mal à l’aise, ce qui fit légèrement sourire Sandrine, se souvenant de son premier dans ce lycée.

Jenna : « Bonjour, je m'appelle Jenna Goodwin, j'ai quinze ans et je viens de Toronto. »

La prof d’histoire indiqua une place libre à Jenna, juste à côté de Sandrine à côté de la fenêtre. Mme Mills reprit son cours et revint là où elle en était avant l’interruption du directeur. Lorsque le cours fut terminée, Sandrine suivit les autres jusqu’à son cassier qui s’avéra se trouver juste à côté de la nouvelle élève. Toute la classe, Stacy y compris, n’arrêtait pas de poser des tas de questions à Jenna. Et celle-ci était aussi peu bavarde que l’était la jeune belge. Comme quoi, elle n’était pas la seule au final. Cependant, quand Jenna vint à côté de Sandrine pour déposer quelques affaires dans son cassier à elle, un garçon décida d’aborder la nouvelle. Mike pour ne pas changer ! Il était connu pour être un séducteur et Sandrine était déjà sur sa liste alors pourquoi pas une autre. L’adolescente avait beau l’envoyer se faire voir, il revenait toujours à la charge un moment à un autre.

Mike : « Hey princesse ! Oui, toi princesse. Il y a une fête ce soir chez Mark Zalinski. Ça te dirait de venir ?
Jenna : « Je... Je ne sais pas. Je dois déjà demander la permission à mon oncle et je ne sais pas si... »
Mike : « Allez, ça va être fun ! Tu vas voir, on va bien s'amuser. Presque tous les gens cool du lycée seront à cette fête, ça va être génial tu vas voir. »

Sandrine leva les yeux au ciel. Mon dieu qu’il était pitoyable ! Draguer une nouvelle dés son premier jour ! Il n’avait rien compris depuis septembre.  Elle décida de venir au secours de Jenna.

- Ce que tu sembles avoir oublié mon cher Mike, c’est que c’est pas une bonne idée de venir draguer une nouvelle dés son arrivée et encore moins de l’inviter à une fête ! T’as pas trouver rien de mieux pour faire ton intéressant ?
Mike : - T’es jalouse ?
- Non mais fiche-lui la paix espèce de don juan à la noix ! Allez dégage !

Finalement, le jeune homme ne demanda pas plus et s’en alla rejoindre ses copains, dont Jack Snow, le « voisin » de Sandrine. C’était un personnage de conte mais elle avait sa petite idée de son identité. Elle se tourna ensuite vers sa voisine de cassier.

- Les dragueurs comme lui, je l’ai repère tout de suite et il m’a fait le même coup en septembre. Au fait, je m’appelle Sandrine Meyers !

Code by Sybline


Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Jeune princesse
MEMBRE

→ Courriers : 66

MessageSujet: Re: New Girl In School   Ven 4 Avr - 12:03

«  Ce que tu sembles avoir oublié mon cher Mike, c’est que c’est pas une bonne idée de venir draguer une nouvelle dés son arrivée et encore moins de l’inviter à une fête ! T’as pas trouver rien de mieux pour faire ton intéressant ?  »

« T'es jalouse ? »

« Non mais fiche-lui la paix espèce de Don Juan à la noix ! Allez dégage ! »

A la grande surprise de l'adolescente, le footballeur lança un regard noir mais ne protesta pas, se contentant de repartir la queue entre les jambes sans demander son reste. Il rejoint sa bande et elle les entendit rire de loin. Son regard se reporta alors sur celle qui était intervenue. Visiblement, il s'agissait de sa voisine de casier donc elles allaient souvent se croiser. Celle-ci était brune, avait l'air confiant et un regard pétillant.

Visiblement, elle devait savoir ce qu'elle faisait avec cette attitude audacieuse et sans gêne puisque sa réplique cinglante avait remis le dénommé Mike à sa place et celui-ci était parti sans insister. Jenna haussa légèrement les sourcils, surprise et impressionnée bien que mitigée sur la méthode employée. Jamais elle n'aurait attaqué quelqu'un de front de cette manière et avec autant d'agressivité. Elle avait horreur des problèmes et des conflits tout comme elle n'aimait pas être le centre de l'attention.

« Les dragueurs comme lui, je les repère tout de suite et il m’a fait le même coup en septembre. Au fait, je m’appelle Sandrine Meyers !  »

Cette fille était décidément très directe et sûre d'elle referma son casier et lui fit un petit signe de tête en guise de salut, ses livres serrés contre elle. Elle se présenta à son tour d'une voix très douce et calme.

« Je m'appelle Jenna. Jenna Goodwin. »

Jenna lui adressa un petit sourire timide et polie. Elle fixait celle qui s'était présentée sous le nom de Sandrine avec un air intrigué. Elles devaient faire à peu près la même taille, n'étant pas bien grandes toutes les deux. Son teint était halé et son visage rond avait de bonnes joues encore marquées par l'enfance. Elle avait de jolis yeux gris-bleu et de long cheveux bruns qui retombaient en ondulations sur ses épaules. Elle était sans aucun doute très jolie selon beaucoup de critères, mais Jenna n'accordait pas d'importance à ce genre de choses, c'était ce qu'il y avait derrière qu'elle appréciait de découvrir.

Pétillante et fraîche, il y avait chez elle quelque chose d'enfantin, de joueur et d'espiègle. Jenna eut soudain l'image de ces petits elfes, lutins et autres fées dont elle avait entendu parler dans son pays... Il y avait aussi quelque chose... Une chose qu'elle n'arrive pas à décrire... Une force de la nature peut-être ? Il n'y avait qu'à voir la façon dont elle avait envoyé promener ce sportif qui devait faire au moins deux têtes de plus qu'elle. La jeune fille ressentait cependant en autre une puissance, un pouvoir qu'elle ne saurait décrire et qui était au-delà d'une simple témérité ou confiance en soi. C'était son intuition ou ce qu'elle ressentait plus exactement. Sandrine semblait baignée d'une aura... Était-elle elle aussi un personnage de conte ? Une fée ?

Au vue de la réaction du groupe de garçons un peu plus tôt, Jenna jugea qu'il valait mieux ne pas être de son mauvais côté. Autant donc la garder pour alliée et sympathiser avec une telle personne ne serait sans doute pas une mauvaise idée. Elle la remercia donc poliment, même si au fond elle aurait préféré que les choses se soient déroulées autrement.

« Merci. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: New Girl In School   
Revenir en haut Aller en bas
 

New Girl In School

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» London Stiller...she's a special girl
» St. Jean Bosco School will triple number of students & get clean water
» Heartbreaker version girl [Finish]
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
» [MISSION] Escort Girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Booksdale et le monde réel :: Centre-ville :: Etablissements scolaires
-