Partagez | .
 

 Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Esprit de l'Hiver
Fondateur

→ Courriers : 47

MessageSujet: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Lun 3 Mar - 11:38




Cela faisait à présent environs presque trois mois que les habitants du monde des Contes furent envoyés par je-ne-sais-quoi dans le monde réel, à Booksdale, petite ville du Massachussetts. J’en faisais d’ailleurs parti et je ne savais toujours pas comment j’avais atterri dans une famille avec une mère et une petite sœur de treize ans, en plus d’être dans la peau d’un ado de dix-huit ans alors que je ne me souvenais même plus de ma vie avant de devenir Jack Frost. L’ironie dans tout ça, c’était que mon nom de famille était dorénavant Snow. L’esprit de l’hiver qui a pour nom de famille « Neige », c’est vraiment ironique ! J’avais tout de même pu garder mes pouvoirs, ce qui m’arrangeait beaucoup. Au moins, je pouvais toujours m’amuser comme avant.

Nous étions lundi et qui dit lundi dit premier jour de la semaine et retour au lycée. Je n’y avais jamais été de mon temps mais avec ce qui était arrivé à nous tous, j’avais une seconde identité et c’était comme si j’avais toujours vécu dans cette ville, avec ma mère et ma sœur. Donc, j’en étais où ? Ah oui, lundi ! Jour de sport en fin de journée ! Au moins, ça faisait du bien un petit défoulement pour bien commencer la semaine. Quoique le prof n’était pas un des plus sympas ! Il me faisait penser au coach dans « Teen Wolf ». Une partie de moi se demandait comment on pouvait se servir d’un ordinateur alors que pour l’autre partie, c’était un jeu d’enfant ! C’était le genre de question que je m’étais posée pendant une semaine mais après, j’en avais eu marre que j’ai préféré ne plus me poser de questions !

Une fois le cours de sport terminé, j’allais à mon cassier qui se trouvait juste à côté de celui de Mike Stenson, le monsieur don juan de ces dames – enfin plutôt demoiselles vu son âge ! Habituellement, il était toujours à draguer Sandrine, ma voisine mais depuis l’apparition d’un mystérieux invité chez elle, le petit Mike ne l’embêtait plus du tout ! J’en connaissais une à qui ça devait faire grand plaisir ! De plus, Emma m’avait raconté que le garçon qui logeait chez les Meyers était très mignon. Venant de ma sœur, ça ne m’étonnait pas d’elle ! Elle tombait amoureuse très facilement et c’était pour ça que je surveillais de très près ses prétendants. On ne touchait pas à ma petite sœur chérie.

- Hey ! T’en fais une de ces têtes vieux ! T’as vu un fantome ou quoi ?
Mike :
- Hein ? Euh non ! Je suis juste un peu fatigué et y a un gars qui me fout la trouille !
- Ah bon, qui ça ?
Mike :
- Le mec qui vit maintenant chez ta chère voisine ! C’est un fou malade ! Bon, je te laisse ! J’ai un rencard avec la belle Tina !

Il ne savait jamais s’arrêter avec les filles ! Même sur internet, il draguait mais là, c’était des filles plus âgées que lui. Je poussais un soupir. Je n’avais pas eu la moindre petite-amie depuis …. Depuis Daisy Carlton ! Du moins, dans mes nouveaux souvenirs ! L’année dernière, on était « sorti » ensemble avant de rompre trois mois plus tard. Croyez pas que j’ai eu le cœur brisé. Ce n’était pas le cas car j’ai flirté avec pas mal de filles mais pour l’instant, le calme plat ! Et je n’étais pas pressé de ressortir avec une fille ! Emma devant étudier chez une amie, je décidais de m’arrêter au BookCoffee où j’avais l’habitude de faire mes devoirs ou du moins, essayer !  C’est là que je le vis, assis à une table seul. Malcom ! Cela faisait pourtant plus de trois cents ans que je l’avais connu et il ne semblait n’avoir pas pris une seule ride !

- Malcom ? Eh vieux qu’est-ce que tu fous ici ? T’es en ville depuis longtemps ?

Je ne me gênais pas à m’asseoir en face de lui. Tous les délires qu’on s’était tapé à Hamelin ! Je vois encore le vieux bougre qui lui servait de soi-disant tuteur. Comme je l’avais bombardé de boule de neige celui-là ! En tout cas, il n’était pas au lycée et le lycée de Booksdale était le seul lycée du coin. Peut-être était-ce le fameux gars que Sandrine logeait ! Mais elle m’avait dit qu’il s’appelait … Peter Pan ! Ah je comprenais mieux maintenant ! Ben au moins, voilà une ancienne connaissance avec qui j’allais pouvoir à nouveau m’amuser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Mar 4 Mar - 2:33

It has been a long time...

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Jack Frost & Peter Pan

Contrairement aux autres personnages de contes, cela fait un peu moins longtemps que je suis arrivé à Booksdale. Et pourtant, c'est comme si j'y étais depuis plusieurs mois. Malgré tout, je ressentais tout de même un peu le mal du pays. Même si je suis fort bien logé en très bonne compagnie chez Sandrine. Mais je ne peux m'empêcher de penser à Neverland... comme si j'y étais accro. J'y suis accro. C'est mon royaume, dans lequel j'en suis le Roi et suis surtout libre. Comment ne pas être en manque de ce monde ? J'eus l'occasion d'en rêver cette nuit, en plus de tout ce que j'avais pu faire avec Sandrine et... sans oublier de ma conversation avec l'Ombre. La nuit ne m'apporta pas plus de réponses, mais me fit faire une sacré grasse matinée. A tel point qu'en me levant, il n'y avait plus personne dans la maison. Hormis un mot, déposé sur la porte de ma chambre venant de Sandrine, m'indiquant à peu prêt comment me débrouiller dans sa maison. Ou du moins, sans rien faire exploser ni je ne sais quoi...

La tête dans le gaz, comme je ne l'ai plus eu depuis fort longtemps, j'arrive à mes trainer jusqu'à la cuisine dans laquelle je tente de prendre place pour me faire un petit déjeuner. Il fallait vraiment que je prenne d'autres habitudes... Ce qui ne m'enchantais pas vraiment, mais disons qu'il valait mieux, si je voulais tenir assez longtemps ici. Tout se déroula tranquillement et sans embûches, jusqu'à ce que je me retrouve confronté au grille-pain. Après avoir trouvé le moyen de me prendre un petit coup de jus par celui-ci, je l'envoya se fracasser contre le mur d'en face, d'un revers de main. Comment osait-il m'attaquer celui-là ?! Fusillant l'appareil des yeux, je fini par me rappeler qu'il serait dommage que la mère de Sandrine et elle-même retrouve leur appareil dans cet état. Je tente donc de le réparer, rapidement, à l'aide de mes pouvoirs, avant de terminer une bonne fois pour toute ce petit déjeuner.

Vint ensuite l'épisode de la douche. Qui n'avait pas un grande ressemblance avec celle qu'on utilise sur Neverland, mais qui s'utilisait à peu prêt de la même façon. A peu de choses prêt... Une fois fin prêt, j'enfile les vêtements que m'avais acheté Sandrine, puis décide d'elle prendre un peu l'air. Histoire de prendre un peu connaissance du quartier et que les habitants de cette ville commencent aussi à prendre doucement l'habitude de voir mon visage. Je dois avouer que j'avais perdu l'habitude de ne plus trainer dans un endroit où l'on ne me crains pas, où l'on ne me reconnais pas. Car même au temps où je me nommais encore Malcolm, j'étais assez populaire... Pas en bien, évidemment. Malgré le fait que je sois encore un peu déboussolé, j'arrivais tout de même à conserver un air assuré. Arrivant au centre ville, je décide de m'arrêter à ce qui avait tout l'air d'être un café.

Comme si je reprenais instinctivement mes habitudes d’antan, je choisi de m'installer à une table isolé, seul. Ou du moins, jusqu'à ce qu'un homme vienne prendre ma commande. Pris quelque peu au dépourvu, j'improvise et commande la première boisson me venant en tête, à savoir une bière. Prenant légèrement appuie sur la table, j'attends patiemment l'arrivée de ma boisson, qui ne tarda pas à arriver. Envahis à nouveau par mes songes, je plonge mon regard dans le fond du verre durant plusieurs minutes. Remarquant à peine l'irruption d'un nouvel arrivant. C'est seulement lorsque j'entendis le nom Malcolm, que ma tête se redressa. Ce nom avait encore un quelconque effet sur moi, semble-t-il... Le regard encore ailleurs, je me retrouve alors nez à nez avec Jack. Un très... très ancien ami. Je mis d'ailleurs quelques secondes avant de percuter, et d'être surpris par sa présence. Et pas qu'un peu... Ça faisait tellement longtemps...

« Jack ?! Figures-toi que j'allais te poser les mêmes questions... »

Encore quelque peu surpris, je regarde mon ancien ami prendre place juste devant moi. Je m'étais attendu à croiser certaine personne, mais pas lui... Ça pour une bonne surprise. Après l'avoir détaillé un cours instant, je constate que lui non plus n'a pas vraiment changer.

« Je ne suis pas là depuis longtemps, non. Pour ce qui est de ma présence ici... c'est une longue histoire. »

Souriant légèrement, on peut dire que Jack a loupé une sacrée bonne partie de ma vie. La plus intéressante dirons-nous... S'il savait. Je lève un instant le bras histoire de rappeler le serveur pour qu'il vienne prendre la commande de Jack. Me concentrant à nouveau sur mon interlocuteur, on peut dire que je suis plutôt content de retrouver un des rares amis que j'avais autrefois.

« Tu m'excuseras... je ne m'attendais vraiment pas à te revoir. Ça fait si longtemps... Tu n'as pas changé. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Esprit de l'Hiver
Fondateur

→ Courriers : 47

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Mar 4 Mar - 3:45




Peter : « Jack ?! Figures-toi que j'allais te poser les mêmes questions... »

Je vis qu’il avait commandé une bière. Je ne pus retenir un petit rire. Le nouveau serveur de Miss James allait encore se faire taper sur les doigts. En principe les moins de 21 ans ne pouvaient pas boire d’alcool mais Jenna avait prévu pour nous les jeunes de la bière un peu douce. De toute façon, j’en buvais chez moi et ma mère ne disait rien. C’était un peu débile mais bon ! Heureusement, c’était un peu plus cool ici. Il n’était pas dit que dans les autres villes, c’était aussi le cas : laisser des ados boire de la bière, même en journée.

Peter : « Je ne suis pas là depuis longtemps, non. Pour ce qui est de ma présence ici... c'est une longue histoire. »
- Pareil pour moi ! C’est un peu compliqué !

Je voyais bien qu’il était surpris de voir et c’était réciproque. Je le croyais mort depuis plus de trois cents ans. Il n’avait pas dû avoir une vie des plus joyeuses, quand on voit déjà ce qu’il a vécu depuis tout petit. Je suis quand même heureux d’avoir pu lui offrir des petits moments de répits. Malcom appela le serveur et je me commandais la même chose que mon ami. J’avais déjà bu plus fort comme bière mais celle-ci était la plus supportable. Pourquoi est-ce que je parle de bière moi ? Je reportais mon attention sur mon vieux pote, attendant que ma commande arrive.

Peter : « Tu m'excuseras... je ne m'attendais vraiment pas à te revoir. Ça fait si longtemps... Tu n'as pas changé. »
- Ah ça, c’est l’un des avantages à être l’esprit d’hiver ! Toi non plus tu n’as pas changé ! C’est quoi ton secret ?

Tout à coup, j’entendis une voix débile m’appeler. Je levais les yeux et vis cette idiote de Stacy. Depuis plusieurs mois, elle essayait de me mettre le grappin dessus mais j’arrêtais pas de l’envoyer balader et en plus, elle essayait d’amadouer ma petite sœur.

Stacy : - ouhou ! Jack !
- Oh non pas elle !
Stacy :
-Tiens, le copain de Meyers ! T’es pas avec ta petite chérie ?
- Tu veux quoi ?

J’avais répondu un peu sèchement étant donné que je ne l’appréciais pas beaucoup, comme la plupart des élèves du lycée d’ailleurs. Elle se prenait pour la reine alors qu’elle savait même pas comment cuire en œuf ! Si si ! En cours de cuisine, une fois, elle avait fait cramer son omelette !

Stacy : - Millie organise une fête chez elle Vendredi et elle voudrait savoir si ça t’intéressait de venir ?

Millie ? Millicent Claython ? La fille pour qui j’avais - en principe – flashé en primaire ? Je ne l’avais jamais intéressée jusqu’ici. Enfin, je crois ! Jetant un coup d’œil à Malcom avec un sourire amusé, j’avais décidé de faire un peu mariner cette pimbêche de Stacy.

- Ah je sais pas ! Je viens de retrouver un vieux pote ! J’enverrai un sms à Millie ! Ah mais non ! C’est con ! J’ai pas son numéro !


J’avais que les numéros de mes potes et de ma famille mais de toute l’école. Stacy se pressa de me passer le numéro de Millie qu’elle écrivit sur un morceau de papier et me le donna. Eh ben, soit c’était vraiment Millie qui voulait que je vienne, soit c’était un plan de cette maudite blonde. Alors qu’elle se retourna pour rejoindre ses copines, je répliquais à nouveau.

- Eh blondie ! Pour info, Meyers, elle a un prénom comme tout le monde et c’est Sandrine !

Je ne comprenais pas pourquoi cette sale blonde l’appelait par son nom de famille au lieu de son prénom. Ok, elle était étrangère mais tout de même ! C’était une fille sympa qui n’avait pas que peu d’amis si on comptait Emma et moi alors que ça faisait neuf mois qu’elle vivait à Booksdale !

- Comme tu peux le constater, les idiots qu’on a connus ont eu une descendance aussi idiote qu’eux et apparemment, les gènes se sont propagés chez certaines filles ! Surtout les filles superficielles comme Stacy ! Au fait, elle voulait dire quoi par « t’es pas avec ta copine » ?

Je lui fis un grand sourire voulant dire « allez, vas-y crache le morceau ou je te lâches pas d’une semelle ! ». Mon côté curieux avait pris le dessus et il savait fort bien que tant qu’il m’aura pas répondu, je ne lui ficherais pas la paix avec ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Mar 4 Mar - 11:56

It has been a long time...

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Jack Frost & Peter Pan

On peut dire que mon séjour ici commençait plutôt bien. Entre l'inconnue hantant mes rêves que je rencontre du premier coup, à peine arrivé ici et puis cette fois un très ancien et fidèle ami. Ça me changeait radicalement de mon tout dernier séjour à Storybrooke. Là où tout le monde voulait ma peau. Ici, il y a finalement des chances pour que je puisse certainement avoir plus d'amis que d'ennemis. Ce qui me conviendrait plus que bien... Il semblerait en tout cas que nous ayons tous les deux pas mal de choses à nous raconter. Son apparence n'avait pas non plus changé, tout comme la mienne. Enfin, quoi que depuis que nous nous sommes perdus de vu, j'ai tout de même eu l'occasion de devenir adulte et d'avoir un enfant. Mais en fut-il autant de son côté ? Ou le fait qu'il soit l'esprit de l'hiver a suffit pour préserver aussi efficacement sa jeunesse ? Intrigué, j'observe un instant mon vieil ami, qui se commanda la même bière que moi. Cela, avant de me demander quel est mon secret. Ce qui me fit doucement rire.

« En faite... ça aussi c'est assez compliqué... »

Mais alors que je m'apprêtais à poursuivre, une voix assez désagréable m’interrompit subitement dans mon élan. Laissant à la place échapper un petit soupire d'exaspération, je redresse le menton et fusille du regard une certaine blonde, qui ne m'est pas totalement inconnue. Quand elle me demanda si je n'étais pas avec Sandrine, un sourire moqueur se forgea aux coins de mes lèvres. Était-elle donc si stupide que ça ? Alors que je m'apprêtais à répliquer, Jack prit les devants. Ne mettant pas beaucoup de temps pour la renvoyer sur les roses, toujours avec cette même répartie que j'appréciais tant autrefois, lorsqu'il lui arrivait de prendre ma défense. A ce propos, il serait d'ailleurs certainement très surpris de voir comment je me débrouille aujourd'hui. Je continue de fixer la blonde, jusqu'à ce qu'elle parte enfin retrouver ses amis. Je me concentre ensuite à nouveau sur mon vieil ami, un sourire amusé aux lèvres. Ce qu'il ajouta par la suite ne manqua pas d'intensifier mon amusement.

« Ne t'ai-je pas justement toujours dis que l'idiotie est héréditaire ? Et d'autant plus chez les filles... »

Attrapant mon verre entre mes mains, il m'était difficile de ne pas lâcher au moins une petite plaisanterie machiste ou peu flatteuse sur les filles, par semaine. Envers lesquelles, à côté de ça, je me suis toujours montré méfiant. Allez savoir pourquoi... Suite à cela, Jack ne perdit pas une seconde pour me demander de quelle "copine" Stacy avait fait allusion. Levant les yeux au ciel, je savais que c'était perdu d'avance, si j'essayais d'esquiver la question. Cependant, peut-être qu'avec un peu de souplesse, j'y arriverai tout de même...

« Oh, ça ? Et bien... la dernière fois qu'elle m'a croisé j'étais avec celle qu'elle appelle Meyers. Comme tu as certainement dû l'entendre... Et que tu m'as l'air de plutôt bien connaître d'ailleurs... »

Et hop une petite pirouette par-là, histoire de retourner le sujet à mon avantage. Ou du moins, d'essayer de gagner un peu de temps. Afin d'éviter que nos bières ne refroidissent, je lève légèrement mon verre dans sa direction, attendant qu'il en fasse de même.

« A nos retrouvailles ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Esprit de l'Hiver
Fondateur

→ Courriers : 47

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Mar 4 Mar - 12:34




Quand je lui avais demandé son secret pour rester aussi jeune comme moi, Malcom me dit qu’en fait, c’était aussi compliqué à expliquer ! Et puis, Blondie est arrivée avant que je la rembarre vers ses amis. Quelle emmerdeuse celle-là ! Mon vieil ami me répondit, après le départ de Blondie :

Peter : « Ne t'ai-je pas justement toujours dis que l'idiotie est héréditaire ? Et d'autant plus chez les filles... »
- C’est vrai ! Mais elles ne sont tout de même pas toutes comme ça, encore heureux !

Ils nous arrivaient déjà de faire un peu nos machos au sujet des filles mais on ne pouvait pas tout le temps leur mettre les malheurs du monde sur le dos ! Il fallait aussi reconnaître que d’autres filles en valaient la peine ! Je me souviens d’une petite brune qui avait tapé dans l’œil de Malcom un an avant qu’on se perde de vue. Comment elle s’appelait encore ? Ah je m’en souviens plus ! ça commençait pas un S mais sans plus ! Puis vient le moment où je fais allusion à Sandrine.

Peter : « Oh, ça ? Et bien... la dernière fois qu'elle m'a croisé j'étais avec celle qu'elle appelle Meyers. Comme tu as certainement dû l'entendre... Et que tu m'as l'air de plutôt bien connaître d'ailleurs... »

Il leva alors son verre de bière après et je fis de même, bien que je savais qu’il cherchait à gagner du temps mais je vais pas le lâcher sur le sujet ! On fit toucher nos verres avant de boire une gorgée.

- A nos retrouvailles ! Mais je la connais très bien la petite Sandrine puisque j’habite juste à la maison située à côté de la sienne ! Et je lui envoie souvent des mails qui me font marrer ! Alors petit cachotier ! Toujours aussi amateur de belles brunes à ce que je vois !

S’il croyait que j’allais le lâcher, il se trompait, même en lui faisant gagner du temps, je ne lâcherai pas le morceau. Une idée me vint alors en tête. Je ne sais pas pourquoi mais si Sandrine l’avait invité chez elle, c’était pour une simple raison. Depuis le peu de temps que je la connaissais, à part moi, elle ne faisait jamais venir d’autres jeunes de notre « âge ». Ni pour faire la fête ! Ah la fête ! Finalement, je crois que je vais aller à la fête de Millie vendredi soir et pas tout seul ! Un sourire malicieux s’afficha sur mon visage tout en regardant Malcom. Lui, il sait pas ce qu’il l’attend !

- Et t’as quel genre de relation avec Sande ? Juste ami-ami ou plus que de simples amis ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Mer 5 Mar - 5:22

It has been a long time...

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Jack Frost & Peter Pan

Oui, heureusement elles ne sont pas toutes comme ça... Et on pouvait justement dire que Sandrine en était le parfait exemple. Si j'étais tombé sur une fille comme Stacy à peine arrivé, peut-être que les choses ne se seraient pas aussi bien passé dès le départ. Et puis... il est vrai que dans le fond, j'ai toujours eu un petit faible pour les brunes. Et ça, Jack le savait très bien et ne semble pas l'avoir oublié malgré les années. Après avoir bu plusieurs gorgées de ma bière, je n'arrive pas à m'empêcher de sourire à sa remarque. Ce qu'il pouvait m'énerver à avoir une aussi bonne mémoire... Ayant toujours apprécié parler des filles et de ce genre de choses... Alors que moi, ça m'a toujours un peu gêné. Reposant mon verre sur la table, je plonge mon regard dans celui de Jack, un sourire mystérieux aux coins des lèvres. Alors comme ça, ils sont voisins... c'était sûrement à lui qu'elle envoyait des mails l'autre soir. Avec lui, je me sentais vraiment différent... c'était comme si je revenais dans la peau de Malcom, de celui que j'étais avant Neverland.

« Je ne vois pas du tout de quoi tu parles... »

Tentant de me cacher derrière ma bière, je fis mine de rien, alors que je savais très bien de quoi il parlait. Il était bien l'un des seuls à savoir avec qui je flirtais à l'époque et surtout à savoir quel genre de fille me plait. En faite, ce type me connais presque trop bien. Peut-être devrai-je m'inquiéter... Enfin, il connait surtout Malcom. Le type timide, lâche, peu courageux et légèrement escrocs sur les bords...

« On est juste... ami ! »

Esquivant le regard de Jack, je ne savais plus trop où me mettre et étais presque agacé par ses questions. Agacé dans le sens où je me sentais percé à jour... Sans compter le fait que je sais très bien que cela amusera encore plus Jack, de me voir dans cet état. Je regarde un instant autour de moi, comme si je craignais que quelqu'un d'autre que lui n'entende mes paroles.

« On s'est juste embrassé... mais rien de plus ! Et d'ailleurs il n'y aura rien de plus ! Enfin, tu devrais le savoir... Les filles et toutes ces choses, ça n'a jamais été mon truc... »

Pourquoi j'avais moi-même du mal à croire ce que je disais ? Même si dans un sens, il est vrai que ça n'a jamais été mon domaine de prédilection. Ou alors est-ce peut-être parce que j'ai toujours été effrayé par l'attachement...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Esprit de l'Hiver
Fondateur

→ Courriers : 47

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Mer 5 Mar - 12:15




Il prétendit ne pas voir du tout ce dont je parlais. Mais oui, bien sur ! Je le connais comme ma poche ! On n’est pas amis pour rien ! De tous ceux que j’ai côtoyé au fil des siècles, c’est bien lui avec qui j’ai eu le plus d’affinités. Je l’ai toujours un peu considéré comme le petit frère que j’avais peut-être eu, bien que je ne garde toujours aucun souvenir de ma vie avant d’être Jack Frost. Parfois, il m’arrive de rêver d’une vie où je ne suis pas blond mais brun, orphelin et avec une petite sœur qui s’appelle comme celle que j’ai à Booksdale. Il ne fallut pas longtemps pour que Malcom me dise enfin ce que je cherchais à savoir.

Peter : « On est juste... ami ! »
- Juste ami ? C’est pas ce que ma sœur m’a raconté quand elle est revenue samedi soir !

Elle avait voulu demander un truc à Sandrine et en jetant un regard par la fenêtre, elle avait vu notre chère voisine en charmante compagnie. Bien sûr, elle n’avait pas vu le visage de Malcom mais elle avait très su me décrire la scène. Rien qu’à le voir tenter de se cacher, ça me faisait trop marrer !

Peter : « On s'est juste embrassé... mais rien de plus ! Et d'ailleurs il n'y aura rien de plus ! Enfin, tu devrais le savoir... Les filles et toutes ces choses, ça n'a jamais été mon truc... »
- Ah ben voilà ! ça devient plus intéressant là !

Je ne sais pas pourquoi mais je le sentais bien que ça avait du finir ainsi ! Sans doute avec le visage rayonnant qu’avait Sandrine aujourd’hui en cours. C’était bien la première fois depuis son arrivée qu’elle souriait en venant au lycée. D’habitude, elle tentait toujours de se faire toute petite, à faire attention aux regards des autres. Tout ce que font la plupart du temps les timides ! Mais ce qui me surprit le plus, c’était j’avais du mal à croire pour une fois mon vieux pote quand il disait qu’il n’y aurait rien plus entre eux !

- Je ne sais pas l’effet que tu lui fais mais je crois que ta présence lui fait du bien ! D’habitude, elle s’enferme dans sa petite bulle en arrivant au lycée, le visage fermé comme si c’était une plaie de venir en cours et aujourd’hui, elle était tout sourire sur le visage et se fichait pas mal des remarques des autres ! T’as une bonne influence sur elle ! ça ne peut pas lui faire de mal ! D’après ce que je sais, elle a peu confiance en elle et là, elle assurait ! Si ça se trouve, t’as peut-être trouvé celle qui était faite pour toi !

On en avait souvent parlé autrefois, même s’il ne me l’avait jamais dit, j’avais bien compris qu’il avait du mal à s’attacher à quelqu’un. Il avait dragué comme tout bon jeune homme et s’ne était pris des râteaux, moi avec d’ailleurs mais ce n’était jamais lui qui embrassait le premier. Tiens, une idée me traversa l’esprit. Mais je connaissais déjà la réponse. Du moins, j’avais ma petite idée.

- Et alors Malcom ? Quel effet ça fait d’embrasser le premier parce que si ma mémoire est bonne, t’embrassais jamais le premier !


Maintenant, il ne me restait plus qu’à trouver un moyen pour les emmener tous les deux à la fête de Millie. Finalement, ce n’était pas une mauvaise idée d’y aller. Et puis, c’est qu’en prenant un peu de recul, Malcom et Sandrine allaient super bien ensemble !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Jeu 6 Mar - 12:29

It has been a long time...

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Jack Frost & Peter Pan

Décidément, Jack n'avait pas du tout l'intention de me faciliter la tâche avec toutes ses interrogations et surtout son sens de l'observation. Lui aussi arrivait à lire en moi comme dans un livre ouvert, comme personne n'arrive à le faire d'ailleurs. Il pouvait en être fier... Tandis que j'essayais tant bien que mal de camper sur mes positions, lui tenta de me faire comprendre comme quoi j'avais un effet particulièrement positif sur Sandrine. Ce qui me fit à peine redresser la tête. Oui, là dessus, j'avais également l'impression de lui procurer plus de bien que de mal. Ce n'était pas très difficile à voir, ayant plus l'habitude de semer le mal autour de moi, disons que du coup je le remarque plus facilement quand je fais du bien. Le problème était d'un autre ordre... du fait que je n'y connais pas grand chose aux femmes et que je me suis un rouillé côté sentiments. Néanmoins, le fait qu'il se démène pour essayer de me rassurer me fis tout de même plaisir. Tout comme le fait qu'il me confirme une certaine "évolution" chez Sandrine. Ai-je donc déjà une telle influence sur cette fille ?

Dire que cela me laisse indifférent serait mentir... Je craignais même qu'elle aussi puisse avoir une certaine influence sur moi. Raison pour laquelle, inconsciemment, je refusais de croire l'évidence. Ou du moins, pour le moment. Cela me semblait encore trop.... rapide, voir même improbable. Si ce n'est stupide... Je n'ai d'ailleurs jamais cru à ça. A... comment ça s'appelle déjà ? Ah oui, l'amour. Rien que de prononcer ce mot dans ma tête, j'en avais la chair de poule. Peter Pan ne pouvait pas tomber amoureux... Même s'il est évident que cette fille a déjà une certaine importance pour moi. Que notre baiser m'a quelque peu chamboulé et qu'en plus de rêver constamment d'elle, je pense qu'à elle lorsqu'elle n'est pas là. Mon estomac se contracta un instant, que m'arrivait-il ? Jack me fit sortir de mes songes, en m'appelant une nouvelle fois par mon véritable prénom. Fronçant légèrement les sourcils, je n'avais vraiment plus l'habitude que l'on m'appelle ainsi et cela ne me plaisais pas spécialement d'ailleurs. Ce nom avait tendance à me rappeler trop de mauvaises choses...

« Ben en faite... rien de spécial. Disons que ça s'est fait... naturellement. J'y ai pas vraiment réfléchi...  »

J'en mourrai tout simplement d'envie. Voilà en faite d'où ça venait... Un courage que je ne me connaissais pas. Car en effet, en temps normal, ce n'était jamais moi qui faisais le premier pas pour quoi que ce soit. Les filles venaient quelques fois à moi, ou alors il me suffisait de baver quelques flatteries, mais sans pour autant user du moindre courage. Et là... tout avait été différent. J'étais tout de même fier de l'avoir fait. Le large sourire de Jack m'agaça une nouvelle fois, lâchant un petit grognement entre mes dents.

« ... Pourquoi tu me poses toutes ces questions d'ailleurs ? On ne devrait pas plutôt être en train de parler d'autre chose ? Comme de ce que tu as bien pu faire durant toutes ces années ? Ou comment t'es-tu retrouvé ici ?... »

Tentant une nouvelle fois de me cacher derrière ma bière, j'en bois plusieurs bonnes gorgées. A croire que j'ai toujours gardé une bonne descente, surtout lorsque je deviens ronchon. Sentant toujours le regard insistant de mon ami sur moi, je mourrai d'envie de lui tordre le coup avec mes pouvoirs. Mais il me fit tout de même sourire, car il n'avait vraiment pas changé... Il semblait vraiment vouloir rester centré sur ce sujet, semblant ne vouloir que mon bien. C'est ça... Comme il m'a tant aidé à l'obtenir autrefois. Je laisse échapper un petit soupire, avant de m'enfoncer dans le fond de mon siège et de relâcher un peu la pression au niveau de mes épaules.

« Je vois où tu veux en venir. Seulement... Je ne pense pas que ce soit une bonne idée que cette fille s'attache à moi... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Esprit de l'Hiver
Fondateur

→ Courriers : 47

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Ven 7 Mar - 4:09




Il était hors de question que je le lâche mais peut-être devrais-je le laisser un peu tranquille ? Oui, je devrais mais ma curiosité prenait le dessus et il me fallait absolument savoir ce qui se passait entre Malcom et Sandrine. Bon, l’ennui, tel que je le connaissais, si c’était toujours le cas, il devait être toujours aussi nul en matière de fille ! J’allais avoir du boulot pour lui enseigner l’art de comprendre les filles, encore plus celles de maintenant. Il me dit que cela s’était fait de façon naturel, sans qu’il y ai vraiment réfléchi. J’étais heureux pour lui. Cela voulait dire alors que Sandrine était une fille faite pour lui car sinon, je ne pense pas qu’il aurait eu autant de courage pour tenter de l’embrasser. Peut-être qu’ils étaient fait l’un pour l’autre ? Après tout, ça avait été aussi rapide entre mes parents – enfin ceux de Boosdale ! Ils s’étaient rencontrés à dix-huit ans et un an plus tard, je suis venu au monde.

- Peut-être qu’inconsciemment, vous vous donnez du courage l’un à l’autre !


Je bu à nouveau une gorgée de ma bière, jetant un œil plus loin où je vis une fille qui ne lui disait pas vraiment grand-chose à part qu’il la trouva belle. Il entendit les questions de son pote et décida d’y répondre :

- Parce que je suis curieux ! Et puis, j’aimerais juste vous aider tous les deux ! Vous êtes aussi timide l’un que l’autre ! Pour ton autre question, je me souviens juste être arrivé dans le monde des Contes avec mon ami le vent du nord quand un mystérieux brouillard violet au ton rouge me fonçait dessus ! A mon réveil, j’étais Jack Snow, un lycéen de dix-huit ans, parents divorcés et une petite sœur de treize ans !

C’était comme ça que je m’en souvenais. Je m’étais réveillé dans ma chambre et Emma m’avait appelé en me signalant qu’on allait être en retard pour l’école. Et puis, ça s’est fait naturellement ! Voyant la tête de Malcom, je voyais bien qu’il avait un peu envie de m’étrangler. Il n’avait jamais été le genre de garçon à se livrer facilement. Il fallait toujours lui tirer les vers du nez pour savoir quoi. Au moins, c’était un bon gardien de secret. A condition de ne pas lui donner envie d’aller tout répéter !

Peter : « Je vois où tu veux en venir. Seulement... Je ne pense pas que ce soit une bonne idée que cette fille s'attache à moi... »
- Pourquoi ça ? T’as peur de la décevoir ? Allez mec ! C’est pas toi qui disait « qui ne tente rien n’a rien ! » ? ça crève les yeux qu’elle te plait ! Sinon, tu ne réagirais pas comme tu le fais maintenant ! Tente ta chance et tu verras bien ! Et si ça marche pas, ben t’auras essayé au moins ! T’auras tenté l’expérience ! On est jeune et apparemment, éternels tous les deux ! Te casse pas la tête pour des broutilles et profite du moment présent !

Tout à coup, j’entendis mon portable sonner. Je regardais et vis qu’il s’agissait d’un message de ma mère disant qu’elle travaillait tard. J’allais devoir faire le repas du soir avec Emma. Ça tombait bien, on avait prévu des pâtes ! je remis mon portable dans la poche de ma veste et bu à nouveau une gorgée de ma bière.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Dim 9 Mar - 10:12

It has been a long time...

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Jack Frost & Peter Pan

Gardant mon verre de bière bien centré entre mes mains, comme si je craignais que celui-ci s'échappe, je continue de l'écouter et tente surtout de bien assimiler toutes ses paroles. Il est vrai qu'après toutes ces années de vie à Neverland, à ne faire que m'amuser ou comploter, ne m'avais pas vraiment aidé à évoluer sentimentalement parlant. Déjà que sans ça, ce domaine m'étais parfois compliqué... Et puis les filles, toute une histoire. Même si je n'ai jamais eu trop de mal à en avoir, quand le problème ne venait pas de moi c'était généralement elle que je ne supportais pas très longtemps. Peut-être que ce n'est pas que le pacte avec l'Ombre qui fait de moi un éternel "enfant", peut-être que je l'ai toujours été, intérieurement. Comme je m'en doutais, Jack avait pour intention de nous aider à nous rapprocher. Ce qui était très mignon de sa part, mais qui n'était pas certain d'aboutir. Car le doute était toujours en moi, ou alors je me l'imposais inconsciemment. Car d'un autre côté, j'étais d'accord avec ses dires. D'accord sur le fait que depuis que je rêve d'elle, elle est faite pour moi. La seule à avoir tout de même réussi à éveiller ce genre de pensées dans ma tête, la seule à me faire autant d'effet et à m'atteindre là ou rien ni personne n'y arrive plus depuis des siècles.

Trempant à nouveaux mes lèvres dans ma bière, Jack me fait comprendre comme quoi il a été victime de la malédiction. Contrairement à moi, qui apparemment, a vécu bien plus de choses que lui. Ce qui me décevait presque pour lui... Si j'avais su que je finirai à Neverland autrefois, je lui aurai bien proposé de venir m'y rejoindre. On aurait certainement passé de nombreux bons moments ensemble. Après lui avoir ensuite fait comprendre qu'il ne valait mieux pas pour Sandrine qu'elle ne s'attache à moi, il tenta à nouveau de me percer à jour et surtout de me faire avouer que je tenais réellement à elle. Ce qui est certainement le cas, mais le problème est tout autre. Il est presque certain qu'avec moi, en plus de l'Ombre, elle ne sera jamais en sécurité. N'étant pas l'homme le plus stable au monde, ni le plus sain d'esprit et encore moins le plus raisonnable... Tiens... Voilà que bizarrement, je n'ai pas envie de faire quelqu'un. Ce qui change une fois encore de mes habitudes.

« Tu te souviens de comment ça s'est terminé avec les autres ? Je ne suis pas quelqu'un de stable et encore moins de sécurisant... Et j'ignore si j'arriverai à lui offrir tout ce qu'elle attend de moi. Tu tiens vraiment à ce qu'elle finisse dans les bras d'un escroc ? »

Redressant finalement la tête tout en confrontant mon regard au sien, un léger sourire en coin prend forme sur mes lèvres. Tous ceux qui ont eu l'occasion de me connaître depuis longtemps, savent que je suis loin d'être un enfant de cœur. Et encore, concernant Jack, on peut dire qu'il ne m'a pas connu dans les périodes les plus sombres de mon existence. Malgré tout, ce qu'il me dit me fis quelque peu réfléchir... il est vrai que je m'en voudrai de ne pas essayer, de ne pas tenter d'au moins jouer le jeu. Je le laisse jeter un coup d’œil à son drôle d'engin électronique, avant d'inspirer profondément et de me confier à nouveau à lui.

« Mais tu as peut-être raison... C'est vrai qu'elle me plait. Et pas qu'un peu... Je m'en voudrai de tout laisser tomber maintenant... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Esprit de l'Hiver
Fondateur

→ Courriers : 47

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Dim 9 Mar - 11:16




Peter : « Tu te souviens de comment ça s'est terminé avec les autres ? Je ne suis pas quelqu'un de stable et encore moins de sécurisant... Et j'ignore si j'arriverai à lui offrir tout ce qu'elle attend de moi. Tu tiens vraiment à ce qu'elle finisse dans les bras d'un escroc ? »

Oui, je m’en souviens mais en même temps, à chaque fois qu’il cassait avec une fille, je me disais tout simplement qu’il n’avait pas encore trouvé la bonne pour lui ! J’ai toujours tenté de trouver quelque chose de positif dans ce qui pouvait être parfois négatif. Mon optimisme a souvent tendance à énerver ma mère. Quant à ma sœur, elle est aussi optimiste que moi, donc ça lui fait deux qui l’énerve ! Mais revenons à mon vieux pote ! In semblait être peu sur de lui et avait peur pour Sandrine. Lui, un escroc ? Bon, c’est vrai que je l’ai pas connu toute sa vie mais de ce que je pouvais voir là, maintenant, c’était un adolescent qui était tombé sur une fille pour qui il avait flashé mais à qui il osait pas se déclarer !

- Si elle t’aime, elle t’acceptera comme tu es !

Avec les filles, c’était simple et à la fois compliqué ! Tout dépendait sur quel genre de fille on pouvait tomber. Parfois, on tombait sur une emmerdeuse qu’il fallait fuir comme la peste – n’est-ce pas Stacy ! – et parfois, on pouvait tomber sur un crème, la douceur et la gentillesse incarnée ! Mais pas trop parfaite non plus sinon, on s’ennuyait vite, comme cela avait été le cas avec Malcom. Purée, la fille était sympa et tout mais quelle bavarde ! Je bus une nouvelle gorgée de mon verre qui était presque fini.

Peter : « Mais tu as peut-être raison... C'est vrai qu'elle me plait. Et pas qu'un peu... Je m'en voudrai de tout laisser tomber maintenant... »

Je souris, satisfait d’avoir pu lui ouvrir un peu les yeux. Ce serait bête qu’il passe à côté de quelque chose qui pourrait lui apporter du bonheur et le regretter quand il sera trop tard ! Comme je lui avais dit, nous étions jeunes et toute la vie devant nous ! Bien qu’elle n’ai que seize ans, je pouvais sentir en Sandrine un grand potentiel magique et si ça se trouve, elle saurait garder longtemps une apparence de jeune fille grâce à sa magie. Merlin avait su le faire ! D’ailleurs, c’était le proprio d’une boutique d’antiquité. Je l’avais revu un jour en allant à sa boutique avec ma mère. Bon, il était peut-être temps que je parle de mon petit plan pour ce vendredi soir.

- Tu te souviens de la fête qu’organise une copine de Stacy ? Je crois que ça pourrait pas te faire de mal ! les fêtes d’ici sont bien plsu cool que celles qu’on a connues ! Et puis, on n’a qu’à emmener Sandrine avec nous ! Elle sort peu de chez elle !

Ce qui était vrai ! De toutes les fêtes que j’avais faites jusqu’ici, je ne l’avais jamais vue à aucune d’entre elles. Elle n’en avait pas l’habitude mais si elle trainait avec Malcom et moi, elle pourrait devenir vite accro ! Et puis, ça leur donnera l’occasion de s’amuser ensemble ! Ah quel joli petit couple qu’ils vont nous faire là ! Note à moi-même, demander à Emma de trouver des fringues pour Sandrine afin de la rendre sexy à en faire pâlir Stacy !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Mar 11 Mar - 6:05

It has been a long time...

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Jack Frost & Peter Pan

On peut dire que depuis mon arrivé ici, ça commence à devenir un sacré foutoir dans ma tête. Moi qui suis pourtant très organisé, bon stratège et qui possède une totale maitrise sur tout ce qui m'entoure... Me retrouve soudainement envahi par le doute et l'incertitude. Heureusement que Jack était là pour y remédier, comme il le pouvait... Comme toujours, il semble ne voir que les côtés positif en moi. Ce qui est tant mieux, d'un côté. Peut-être ne me regarderait-il plus de la même façon s'il connaissait un tiers de ce que j'ai pu faire. Ou s'il savait même ce pourquoi je suis ici, exactement. Quoi que je savais aussi que je pouvais avoir une grande confiance en lui... Il me ferait d'ailleurs presque penser à Félix. Il semblait d'ailleurs soulagé que je prenne finalement la décision de ne pas lâcher l'affaire. Même si au fond de moi, il fallait encore que je m'en persuade. Seulement... Avais-je envie de continuer pour la fille ? Ou pour ce que l'Ombre m'avait fait comprendre l'autre nuit ?

Jack me proposa ensuite, en quelque sorte, de l'accompagner à la fameuse fête organisé par une amie de Stacy. Ce qui me fis légèrement grincer des dents sur le coup. S'il y avait cette blonde à cette fête, il n'était pas impossible qu'il y ait d'autres personnes aussi stupides qu'elle là-haut. Mais l'idée de s'y rendre en compagnie de mon vieil ami et de Sandrine n'était pas mauvaise non plus... Une petite moue se fige tout de même sur mon visage, restant quelque peu hésitant. D'un autre côté, ce serait peut-être le meilleur moyen pour "m'intégrer" aisément à ce monde. Et s'il venait à y avoir un problème, je n'aurai de toute manière aucun mal à le régler.

« Pourquoi pas... Tant qu'il y a possibilité de s'amuser. »

Un petit sourire joueur se figea progressivement sur mes lèvres, avant d'attraper mon verre de bière et de le boire jusqu'à la dernière goutte. Le reposant juste devant moi sur la table, je n'allais pas passer à côté de l'occasion de le faire également passer à la casserole.

« Et de ton côté Jack... Tu vas me faire croire qu'aucune fille ne te fais craquer ? »

Il fut un temps où je ne me débrouillais pas trop mal dans le rôle de Cupidon. Peut-être que lors de cette fête, j'aurai l'occasion de l'incarner à nouveau. Précisant tout de même que c'est de façon exceptionnelle qu'il m'arrive de semer la joie, envers de très rares personnes. Je lui devais bien ça, ayant déjà fait tellement de choses pour moi, c'était la moindre des choses...


HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Esprit de l'Hiver
Fondateur

→ Courriers : 47

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Mar 11 Mar - 11:00




Ah que ça me faisait plaisir de revoir un vieil ami, même si tout comme moi, il n’avait pas pris une seule ride. J’avais donc proposé à Malcom de m’accompagner à la fête avec Sandrine, ce qu’il accepta tant qu’il y avait la possibilité de s’amuser. Il n’allait pas le regretter. Enfin, perso, je m’amusais, que ce soit à draguer ou à faire des blagues ! J’imagine déjà les blagues que je pourrais faire à Stacy. C’était ma proie préférée ! Je vis alors un petit sourire joueur sur le visage de mon pote. Argh ! Ça alla être mon tour de passer à la casserole, je le sens !

Peter : « Et de ton côté Jack... Tu vas me faire croire qu'aucune fille ne te fais craquer ? »

Ouais, c’était bien ce que je pensais ! C’était mon tour ! Je me souviens que lorsque ce n’était pas moi qui jouais les cupidons, c’était lui ! Eh oui, on s’échangeait régulièrement ce rôle-là ! C’était plutôt marrant d’ailleurs ! Je fis mine de réfléchir bien que je jetais un coup d’œil de temps en temps à la fille de l’autre côté. J’aurai bien aimé aller lui parler mais au bout d’un moment, elle se leva pour sortir du café. Rha ! Dommage ! Ce sera pour une autre fois ! Je reportais ensuite mon attention sur Malcom, un petit sourire en coin.

- Bien sûr qu’il y a des filles m’ont tapé dans l’œil ! J’ai même eu une copine mais ça a cassé y a plusieurs moi !

Je parlais en fait de Jack Snow là mais d’une certaine manière, c’était la vérité puisque Jack Snow était Jack Frost. Par contre, je devais avouer que je n’avais pas eu tellement de petites-amies dans l’autre monde. Je passais plus mon temps à m’amuser à faire rire, créer du verglas ou de la neige, ou encore à créer des batailles de boules de neige que je ne prenais pas trop le temps de regarder les filles. Il n’y avait qu’avec Malcom que je me comportais en parfait adolescent pris par ses hormones en plus de faire assez souvent le con comme j’en ai toujours eu l’habitude.

Tout à coup, il y a deux filles de ma classe qui passèrent à côté de nous. Ce n’était pas des amies de Stacy mais le regard qu’elles nous lançaient à tous les deux. J’eus un petit rire rien qu’en imaginant la tête de Sandrine !

- Si tu viens avec moi à la fête de Millie, je sens que Sandrine risque de lancer un regard de tueur à toutes les filles qui te regarderont comme ça !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Mer 12 Mar - 14:40

It has been a long time...

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Jack Frost & Peter Pan

Il était bien rare que je n'assiste pas à une fête autrefois. Même lorsque je n'y étais pas invité d'ailleurs... Ce qui avait le don de mettre un peu d'ambiance par moment. Pas toujours très joyeuse, certes, mais au moins il j'y mettais un peu d'action. Car il arrivait parfois qu'elles se terminent en bagarre ou en règlement de compte. Malgré tout, cela continuait de me divertir. Tout comme lorsque j'arnaquais les gens... J'avais beau me construire une sacrée réputation, rien ne pouvait m'arrêter. M'amuser est un de mes passes temps favoris et si j'avais l'occasion de pouvoir passer un peu de bon temps, je n'avais donc aucune raison de refuser. Et encore moins en la compagnie de Jack et aussi... de Sandrine. Curieux, je commence même à m'imaginer à quoi pouvaient bien ressembler les fêtes de ce monde. Y'aura-t-il également pleins de jolies filles ? De nourritures ? Des jeux en tout genre ? Bref, dans tous les cas, je verrai bien sur place.

Ne lâchant pas Jack du regard, mon sourire s'intensifie lors d'un instant quand je le capte en train d'observer avec une certaine insistance une personne dans mon dos. N'importe quel idiot aurait compris qu'il était en train d'admirer une fille. Levant les yeux au ciel, je laisse échapper un petit soupire. Ah, les hormones... Il m'avoua ensuite que plusieurs filles lui ont déjà eu la chance de lui plaire, dont une particulièrement, mais avec qui ça s'est terminé il y a de cela plusieurs mois. Haussant légèrement les épaules, c'est ma franchise qui prit le dessus sur le reste. Chose avec laquelle de toute façon, il doit bien avoir l'habitude.

« Bah... t'en trouveras bien une autre ! Peut-être même à cette fameuse soirée, qui sait... »

Levant légèrement un de mes deux sourcils, je continue de le regarder un instant avec que mon regard transperçant ne croise celui de deux jeunes femmes passant tout juste à côté de notre table. Je sens leurs regards s'attarder sur nous deux et d'une façon assez particulière. C'était plutôt flatteur, ma foi... Jack me confia ensuite que Sandrine risquait d'être jalouse des autres filles qui oseraient me regarder de la sorte. Ce qui fit légèrement rire.

« Tu crois ça ? Elle serait donc jalouse... »

Je trouverai presque cela encore plus plaisant, surtout venant d'elle. Car oui, ça prouverait dans un certain sens, qu'elle tient à moi. En y réfléchissant bien, s'il s'avère qu'un autre homme ose s'approcher d'un peu trop prêt d'elle... J'ignore trop comment je pourrai réagir. Jusque là, je ne me suis encore jamais connu jaloux. Tournant la tête en direction des deux filles, je leur lance un petit sourire, presque aguicheur même sans trop le vouloir.

« Je sens qu'on ne va vraiment pas s'ennuyer à
cette "fête"...  »


Plusieurs idées me traversaient déjà l'esprit, dont la plupart particulièrement folle. Cela pouvait très certainement se lire dans mon regard... Me penchant légèrement sur la table, une question me vint donc subitement en tête. Une question que je prends grand soin de lui poser à voix basse.

« Tu es toujours en possession de tes pouvoirs ?  »


HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Esprit de l'Hiver
Fondateur

→ Courriers : 47

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Jeu 13 Mar - 8:53




Malcom avait toujours été assez franc dans sa façon de parler mais d’un côté, je l’étais aussi par moment. Chacun de nous deux avait l’habitude du caractère de l’autre et puis, accepter l’autre comme il était, c’était ça l’amitié. Une amitié que je n’avais plus retrouvée chez les autres quand nos chemins se sont séparés. Il me dit d’un air désinvolte que j’en trouverais bien une autre et qui sait, peut-être une à la soirée de Millie. Il n’avait sans doute pas tout à fait tort. C’est vrai que la plupart de mes copines, elles étaient peut-être des filles de ma classe, c’était toujours aux soirées que l’on faisait plus mieux connaissance. Puis, les deux filles sont passées à côté de nous tout en nous regardant. Je remarquai bien le regard que leur lançait mon pote avant qu’il ne se retourne vers moi en me demandant si Sandrine serait vraiment jalouse.

Peter : « Je sens qu'on ne va vraiment pas s'ennuyer à cette "fête"... »
- Ouais mais par contre, je ne sais pas si toi tu seras jaloux des autres garçons qui tourneront autour d’elle comme Mike ! Je ne t’ai jamais connu jaloux !

C’était vrai en plus. Je ne l’avais jamais vu jaloux d’un mec qui tournerait autour de sa copine à moins qu’il le cachait bien. Je le vis ensuite se pencher légèrement sur la table, me demandant sur un ton assez bas pour que je suis puisse être le seul à l’entendre si j’étais toujours en possession de mes pouvoirs. Un sourire malicieux naquit sur mon visage. Ah, il devait avoir une idée en tête lui ! Sans rien dire, je pris un morceau de papier et sous ses yeux, tout de même à l’abri des regards car tous les habitants ne sont pas habitués à voir de la magie, je transformais le papier en papier gelé.

- Cela répond à ta question ? Allez, vas-y ! Raconte le plan !

Je le connaissais que trop bien, même s’il avait sans doute changé avec les années, il était resté le même pour moi et je savais qu’il avait toujours un plan derrière la tête, puis un autre et encore un autre à la suite. Il débordait d’une imagination débordante. Un peu comme Sandrine quoi ! Et moi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Ven 14 Mar - 15:49

It has been a long time...

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Jack Frost & Peter Pan

Toujours égale à lui-même, je suis vraiment rassuré de constater que malgré les nombreuses années qui nous ont séparées, rien n'a vraiment trop changé entre nous. Même physiquement d'ailleurs... Comme si le temps c'était figé, durant toutes ces années. Alors que tant de choses se sont pourtant produites... Je réfléchis un petit instant à ces paroles. Il se demandait si moi je risquais d'être jaloux si d'autres hommes tournent autour de Sandrine. Il est vrai que je ne l'ai jamais été. Et je ne saurai dire s'il en serait de même aujourd'hui.

« Jalouser quelqu'un, peut parfois signifier une certaine crainte... Et j'avoue que j'ai rarement eu affaire à ce genre de sentiment... »

Haussant légèrement les épaules, j'avais beau essayer de faire appel à ma mémoire que je ne me rappelle plus du tout de la dernière fois où j'ai bien pu avoir peur. Peut-être lorsque j'ai rencontré l'Ombre pour la toute première fois... Ou lorsque je l'ai laissé s'emparer de mon fils. Mais question jalousie... Peut-être était-ce aussi parce que jusque là je ne m'étais jamais trop réellement attaché à une femme. Encore un tout nouveau sentiment que j'allais, peut-être, découvrir avec la sorcière, qui sait... Quoi qu'il en soit, le fait qu'elle le soit, ne pouvait que me flatter.

Après avoir ensuite demander à Jack s'il était encore en possession de ses pouvoirs, il ne tarda pas à me prouver que oui. Mon sourire s'intensifia. Restant toujours penché face à lui, sur la table, il avait en effet compris qu'une idée se tramait derrière derrière mon regard de petit joueur. Si seulement il n'y en avait qu'une... Je n'étais pas diabolique pour rien.

« Je me disais juste que ça peut toujours être utile lors d'une soirée... Au cas où ça manquerait un peu d'ambiance... »

Je fis une petite mine angélique, mais mon sourire et mon regard étaient bien plus malicieux. Me doutant bien que Jack comprendra très certainement de quoi je parle. Comme transformer le sol en patinoire, faire une bataille de boule de neige, geler des adolescents... Non ça c'est sadique. En bref, rien de bien méchant... Que des choses qu'il nous est déjà arrivé de faire autrefois et qui nous a souvent bien amusé. Sans compter le fait que moi aussi, maintenant, j'ai des pouvoirs et pas qu'un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Esprit de l'Hiver
Fondateur

→ Courriers : 47

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Lun 17 Mar - 4:57




Avant que je lui prouve que j’avais toujours mes pouvoirs, mon cher ami me dit que pour lui, jalouser quelqu’un pouvait parfois signifier que l’on le craignait d’une certaine manière, le genre de sentiments qu’il pense avoir eu rarement affaire. C’est vrai que je l’ai rarement eu aussi ce genre de sentiments et puis, j’ai une sainte horreur de me casser la tête pour rien ! Le sourire de Malcom s’intensifia, ce qui voulait dire qu’il avait compris. Il s’était dit que ça pouvait toujours être utile lors d’une soirée, au cas où ça manquerait d’ambiance ! Je voyais très bien de ce qu’il voulait dire par là : changer le parquet en patinoire, créer des bonhommes de neiges, changer en glace les ados … euh non ça, on ne l’avait jamais fait et c’était pas maintenant que j’allais m’y mettre bien que j’en serais capable. Moi, y avait que les fesses du lapin de Pâques que j’adorais changer en glace ! Et puis, je remarquais enfin ce que je n’avais pas fait attention à mon arrivée dans ce café : Malcom avait une aura magique, la même que celle que j’avais senti chez Sandrine. Nulle doute qu’il logeait chez elle mais s’il avait des pouvoirs, on allait doublement bien s’amuser, en évitant de faire peur à Sandrine. Il ne faudrait pas l’effrayer le premier soir où elle sort à une fête de lycéens !

Tout à coup, j’entendis une voix derrière moi. Je me retournais pour voir qu’il s’agissait de ma petite sœur. Un grand sourire s’afficha sur mon visage. C’est vrai que je ne lui ais toujours pas parlé de mon autre vie avant celle-ci. Je devrais le lui dire un de ces quatre mais pas pour aujourd’hui !

- Salut toi ! Devines ce qu’on mange ce soir ?
Emma :
- Des lasagnes !
- Ouais ! Maman rentre tard ce soir ! C’est moi qui te surveille !
Emma, un grand sourire sur le visage :
- C’est qui ?
- Un vieux copain et un ami de Sandrine également !
Un ami d’Emma :
- Emma, dépêches-toi ! Les autres ne vont pas nous attendre !
Emma :- Ravie de faire ta connaissance ! Moi, c’est Emma ! A ce soir grand frère !

Elle me donna un petit bisou sur la joue avant de rejoindre en vitesse ses amis. Elle était vraiment trop adorable. Les présentations ont été rapides mais ça, c’est déjà fait !

- Évites de lui parler de mon passé, j’ai pas encore trouvé le bon moment pour lui en parler ! Par contre, je pense pas que ma mère me prendrait au sérieux si je le lui dis ! Autant éviter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   Mar 18 Mar - 5:48

It has been a long time...

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Jack Frost & Peter Pan

J'avais à présent vraiment hâte de me rendre à cette fête et de m'amuser en compagnie de Jack et puis de Sandrine aussi. Je me mis ensuite à me rappeler qu'il est vrai que ce cher vieil ami n'est pas encore au courant que j'ai moi aussi des pouvoirs magiques. Même s'il y a des chances qu'il l'ait déjà ressenti, il n'avait encore aucune idée de ce que j'ai bien pu vivre ces dernières années. Il est évident que je n'allais pas le laisser dans l'inconnu, mais pour le moment je voulais savourer pleinement mes retrouvailles avec lui. Alors que j'étais toujours aussi concentré, à la fois sur Jack et sur ce qui se passait autour, une voix féminine vint soudainement l'interpeler. Je fronce juste un instant les sourcils en regardant par dessus son épaule, craignant que ça ne soit encore un élément perturbateur, mais il se trouve qu'en fait c'est sa petite sœur. Cette fois, mes sourcils se haussèrent. Alors comme ça il avait une petite sœur dans ce monde. Souriant légèrement à la demoiselle, par politesse, je la regarde partir tandis que Jack me demande d'éviter de lui parler de mon passé ainsi qu'à sa mère.

« Ce n'est pas à moi de le faire de toute façon... »

Haussant vaguement les épaules, il est vrai que si je voulais lui faire un coup fourré, je pourrai le faire. Mais je ne pas si diabolique que ça, ou du moins pas envers mes véritables amis. Et puis si c'est pour me retrouver au centre d'une guerre familiale, non merci. J'en ai déjà suffisamment de mon côté, mais contrairement à lui je n'ai aucun compte à rendre à la mienne.

« Gardes le pour toi pour le moment, si tu tiens à ne pas finir chez les fous. La majorité des habitants de cette ville ne croient en rien... Quand à moi, je m'estime bien heureux de ne pas avoir de famille à qui rendre des comptes... »

Je m'étire un instant sur ma chaise, n'exprimant aucune tristesse ni même nostalgie par rapport à ce que je viens de dire. Ce n'était pas nouveau de toute manière... Abandonné par mes parents depuis tout petit, à part Rumple que j'ai aussi abandonné, je suis plutôt "tranquille". Tous ces adultes... Si la magie ne cessait de perdre en puissance c'était en partie par leur faute. Un air taquin prit forme sur visage, tandis que je repensais à sa petite sœur.

« Tu as donc une petite sœur ? Ça ne doit pas être facile tous les jours, si ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Bataille de boule de neige et une vieille connaissance [Jack Frost & Peter Pan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» boule de neige
» L'effet boule de neige
» L'amour c'est comme une boule de neige - Valaina
» Une chanteuse est parmis vous
» L'abominable elvis des neiges (13/02/12 à 17h23)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Booksdale et le monde réel :: Centre-ville :: The Bookcoffee
-