Partagez | .
 

 Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Sam 1 Mar - 4:52


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

La tentation était bien trop grande pour résister plus longtemps. Pan finit par reposer son regard sur la belle brune, qui avait un petit sourire particulièrement malicieux aux lèvres après qu'il lui ait demandé si elle aurait une autre idée sur ce qu'ils pourraient faire d'autre ensemble. Sans même avoir songé au double sens que pouvait dégager cette question. C'est seulement donc après un certain temps de réaction, qu'une vague idée lui traversa l'esprit. Il est clair qu'après plusieurs années passées dans la peau d'un adolescent, entouré essentiellement de garçons avec qui il ne pense qu'à s'amuser, il ne fallait pas vraiment s'étonner du résultat... Le temps que ses hormones se remettent en route, il ne su trop comment réagir. Mais tenta tout de même de lui sourire de la même façon. Il était clair qu'une certaine tension était présente entre eux et ce petit laps de temps entre n'aida pas celle-ci à s'apaiser. Tout du moins... jusqu'à ce que l'Ombre face définitivement son apparition de l'autre côté de la fenêtre. Ombre que Sandrine remarqua aussitôt. Se retournant à peine, sa gorge se serra un instant. Non pas qu'il craignait l'Ombre, mais si celle-ci insistait tant pour lui parler, c'était toujours pour une bonne raison. Ce qui l'effrayait intérieurement, c'était d'entendre une mauvaise nouvelle. Sans même avoir besoin de lui dire, la sorcière l'invita à aller la rejoindre dans sa chambre histoire de s'isoler un peu avec l'Ombre. A sa grande surprise, elle semblait plus amusée que gênée par la situation, ou par le fait qu'ils puissent effectivement comploter des choses.

« Bien... content que tu puisses le prendre ainsi. Je vais faire vite, en attendant, sois sage ! »

Le jeune homme lui fit un petit clin d’œil avant de se lever du lit et de quitter la pièce pour se rendre dans la chambre voisine. Il veilla à ce que la porte soit bien fermé, avant de se rapprocher de la fenêtre et de l'ouvrir, se retrouvant face à face avec l'Ombre.

« Que me vaut donc l'honneur de ta visite ? Pas de mauvaise surprise j'espère... »

Gardant constamment un air assuré et légèrement prétentieux, il n'avait pas peur de l'Ombre, qu'il maîtrise en majeur partie. Le visage et le timbre de voix de Pan redevint un peu plus sombre que précédemment. S'adossant sur le mur donnant sur la fenêtre, sans quitter l'Ombre des yeux.

« Pas entièrement... Il se pourrait que l'on se soit trompé. Cependant, tu en es plus proche que tu ne le crois... »
« Que veux-tu dire ? »
« N'as-tu donc rien ressenti ? »

Lança l'Ombre d'une voix encore plus sombre, s'approchant encore un peu plus de Peter. Ce dernier fronça les sourcils, croisant fermement les bras contre sa poitrine, plongé dans sa réflexion... Alors que dans le fond, la réponse était bien présente. Mais bizarrement flou et insensée. Comme s'il ne voulait pas y croire. Chose qui ne serait jamais arrivé auparavant, clairvoyant comme personne. Il baissa les yeux un instant, contrarié. Se doutant bien que l'Ombre parlait de Sandrine. Seulement à la base, celui qu'il recherche est censé être un garçon.

« Méfies-toi de tes faiblesses. N'oublies pas ce que cela t'as déjà coûté, à une époque. Tu ne voudrais pas revivre ça ? »

Relevant lentement les yeux sur l'Ombre, les yeux de Peter s'humidifièrent légèrement. Lui rappelant "l'erreur" que fut la naissance de son fils. Après avoir échangé un dernier regard avec elle, c'est sur ces mots que l'Ombre reparti, laissant le chef des garçons perdus seul avec lui-même. Inspirant profondément, Pan tenta de reprendre la maîtrise de ses émotions afin de ne rien laisser transparaître sur son visage. Chose qu'il sait bien gérer. Il sortit ensuite à nouveau de la chambre pour rejoindre Sandrine, qui était toute souriante devant son ordinateur. Il s'avança doucement jusqu'au rebord du lit, restant debout, le regard rivé sur elle et sourire taquin en coin.

« Je ne t'ai pas trop manqué on dirait... »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Sam 1 Mar - 10:40


Toujours occupée avec son ordinateur et regardant à peine l’Ombre dont elle se méfiait grandement, Sandrine ne vit pas la tête que faisait Peter. Il semblait appréhender quelque chose. Une mauvaise nouvelle peut-être mais elle ne le vit pas. Elle invita donc le garçon perdu à discuter avec son ombre dans la chambre qui lui était réservée pour être plus tranquille si jamais il ne voulait pas que la jeune fille soit au courant de leur conversation. C’était plus par respect que par manque d’intérêt qu’elle lui avait fait cette proposition. Bien au contraire, elle était curieuse de savoir ce qu’ils pouvaient bien se dire, surtout qu’elle ne portait pas l’Ombre dans son cœur. Comment pouvait-elle lui faire confiance alors qu’elle était sure et certaine que cette maudite ombre se moquait complétement de Peter. Ce n’était pas Peter le diable en personne mais bien l’Ombre selon la jeune sorcière. Par contre, elle remarqua l’espace de quelques secondes la surprise sur le visage du jeune homme. Peut-être ne s’attendait-il pas à une telle réaction venant de sa part. D’ailleurs, il est vrai qu’elle n’avait pas toujours des réactions « normales » d’après ses camarades et ses professeurs.

Peter : « Bien... content que tu puisses le prendre ainsi. Je vais faire vite, en attendant, sois sage ! »
- Mais je suis toujours sage ! … Quand ça m’arrange !

Et c’était vrai ! Mais c’était aussi dans sa nature d’être sage malgré quelques petites bêtises qu’elle avait faites enfant. Après tout, tous les enfants font quand même des bêtises lorsqu’ils découvrent ce qu’ils ne connaissent pas. Peter lui fit un petit clin d’œil avant de se lever et sortir de sa chambre. Cependant, alors qu’elle venait de répondre à un mail de son voisin d’à côté, la jeune fille tenta une nouvelle expérience de magie : essayer de voir une personne dans une autre pièce. Elle avait presque réussi la dernière fois quand elle avait voulu savoir ce que voulait un type à sa mère mais elle n’avait pas su en voir plus ! Elle ferma les yeux, prit une grande inspiration et se concentra sur Peter. Elle voyait vaguement la chambre de ce dernier mais elle entendait parfaitement bien. Elle entendit Peter demander si l’Ombre n’avait pas de mauvaise nouvelle pour lui. Elle ne semblait pas en avoir mais apparemment, ils se seraient trompés sur une personne qu’ils rechercheraient et Peter en serait bien plus proche qu’il ne le pensait.

Peter : « Que veux-tu dire ? »
L’Ombre : « N'as-tu donc rien ressenti ? »

La voix de l’Ombre donna la chair de poule à Sandrine qui se demanda si c’était sa magie qu’elle ressentait. Est-ce que Peter pouvait-il la ressentir ? C’est vrai que l’adolescente avait ressenti un peu celle du garçon. Sandrine réussit à voir le visage de Peter. Il semblait contrarié.

L’Ombre : « Méfies-toi de tes faiblesses. N'oublies pas ce que cela t'as déjà coûté, à une époque. Tu ne voudrais pas revivre ça ? »

Rien qu’à entendre cette maudite ombre parler à Peter de cette façon, parler de ses « faiblesses » … Depuis quand aimer était une force ? Non, cela ne faisait que prouver à la demoiselle qu’elle avait eu raison depuis le début. Ce n’était pas Peter qui contrôlait l’Ombre. C’était l’Ombre qui contrôlait Peter en lui rappelant de son passé pour mieux le manipuler.  Elle ne lui obéissait que par comédie. Avant de couper le contact, Sandrine vit les yeux de Peter d’humidifier légèrement. Elle se doutait bien que parler de son passé était un sujet tabou et douloureux pour lui. Il avait été abandonné et avait abandonné lui-même son propre fils. La jeune fille rouvrit vite les yeux. Elle se promit de sortir Peter des griffes de l’Ombre. Par contre, elle avait appris un truc : ce n’était pas Henry le Véritable Croyant ! Donc, pour ce qui était de la famille de Peter, il y avait peut-être espoir pour qu’ils puissent faire la paix mais ça, ça allait prendre du temps mais tout d’abord, il fallait sortir Peter de l’influence de l’Ombre. C’était primordial !

Elle vit qu’elle avait reçu un nouveau mai lde jack. Encore une fois, il lui remonta le sourire avec ses conneries. Cela eut pour effet de la refaire sourire mais ce fut ce moment-là que Peter cjhoisit pour revenir.

Peter : « Je ne t'ai pas trop manqué on dirait... »
- Oh, c’est juste mon voisin qui m’envoie des mails marrants ! Mauvaise ou bonne nouvelle ?

Elle aussi pouvait jouer la comédie, surtout pour cacher quand ça ne va pas. Avec elle, ça va toujours bien, même quand c’est le contraire. C’était une bombe à retardement parfois ! Elle ne comptait pas lui dire ce qu'elle venait de faire. Pas tout de suite ou peut-être jamais ! Il ferait surement pareil !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Dim 2 Mar - 4:43


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

Sa courte conversation avec l'Ombre ne laissa pas Peter totalement impassible, même si c'est bien ça qu'il laissait transparaître sur son visage. Ne se doutant pas une seule seconde que Sandrine avait entendu toute la conversation à l'aide de ses pouvoirs. Détail qu'il ne vaudrait mieux pas qu'il sache d'ailleurs, au risque de ne pas le prendre très bien. Quand il revint donc dans la chambre, elle semblait occupé sur son ordinateur et amusé par quelque chose. C'est donc sans la moindre animosité que Pan fit mine d'avoir l'impression de ne pas lui avoir manqué. Sans attendre, elle se justifia en prétextant que c'était à cause d'un mail que venait de lui envoyer son voisin, avant de lui demander si l'Ombre lui avait annoncé une bonne ou une mauvaise nouvelle. Restant debout, face au lit, il la regarda un instant avant de lui répondre en haussant vaguement les épaules.

« Ni l'un ni l'autre... Elle voulait juste s'assurer que tout se passe au mieux, ici. »

Serrant légèrement son appuie contre les barres aux pieds de son lit, il ne lui avait pas totalement menti dans un sens... Même si ça n'a pas été le sujet exact de leur discussion, cela concernait tout de même l'avenir de Pan et donc aussi de Neverland. Même s'il arrivait à merveille à cacher sa contrariété, cela le rongeait légèrement de l'intérieur. Ne quittant pas la belle brune des yeux, il reprit doucement, accompagné d'un petit sourire en coin.


« Tu ne l'aimes pas beaucoup on dirait... »

Il n'était pas vraiment nécessaire d'être devin pour remarquer la manière dont la sorcière observait l'Ombre. Dans un sens, peu de personnes l’apprécie. Peter lui ne saurait trop dire ce qu'il pense d'elle, lui étant dans le fond très reconnaissant de ce qu'elle a pu lui offrir, mais intrigué et craintif de ce qu'il pourrait lui arriver s'il ne respectait pas son contrat. Il préférait ne pas y penser et profiter à fond des pleins pouvoirs qui lui sont octroyés. Le jeune garçon fit durant un instant le tour du lit avant de finalement récupérer sa place aux côtés de la belle brune.

« Ne t'en fais pas... Tu ne risques rien d'elle.
Elle est sous mon contrôle. »

Bon, peut-être pas entièrement. Mais il est vrai que c'est tout de même lui qui décide de la majorité de ses actions. Il voulait tout de même tenter de la rassurer et éviter qu'elle ne se concentre trop sur elle...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Dim 2 Mar - 5:17


Lorsque Peter était revenu, Sandrine lui avait demandé s’il avait eu une bonne ou une mauvaise nouvelle. Évidemment, elle avait gardé son sourire, préférant lui cacher qu’elle les avait espionné avec ses pouvoirs bien qu’elle avait juste entendu et peu vu ce qui s’était passé dans la chambre du jeune homme. Il resta debout au pied du lit de la demoiselle et la regarda un moment avant de lui répondre :

Peter : « Ni l'un ni l'autre... Elle voulait juste s'assurer que tout se passe au mieux, ici. »
- Elle a peur qu’on t’enlève ?

Dit-elle avant d’éclater de rire. On ne saurait pas dire qu’elle était, à l’intérieur, en colère contre l’Ombre et de sa façon de manipuler le garçon perdu. Certes, elle lui avait offert la possibilité de redevenir un adolescent et des pouvoirs magiques mais à son insu, elle le manipulait pour le mener à sa perte. Cela n’avait pas de sens ! Il devait avoir une autre façon pour éviter à Peter de mourir. Et d’essayer de savoir ce que complotait réellement l’Ombre. Peter revint ensuite à sa place, juste à côté de la jeune sorcière. Elle avait encore un peu le cœur qui se remit à battre vite avant de retrouver un rythme cardiaque normal. Si elle n’avait pas découvert que la magie existait réellement, elle aurait cru qu’elle était dans l’un de ses rêves !

Peter : « Tu ne l'aimes pas beaucoup on dirait... »
- Non et j’ai mes raisons en même temps que des hypothèses mais j’ai disons besoin de preuve pour vérifier si elles sont fondées ou non !

Elle ne voulait rien lui dire plus, attendant le bon moment pour lui dire ou non que l’Ombre n’avait pas toujours été honnête avec lui. Il tenta de rassurer Sandrine en lui disant qu’elle ne risquait rien étant donné que l’Ombre était sous son contrôle. La petite brune n’en était pas du tout persuadée mais pour ne pas l’inquiéter, elle acquiesça d’un signe de la tête.

- Alors, euh qu’est-ce qu’on pourrait faire encore un peu avant de dormir ? Ah ben oui, tu m’avais demandé pour te montrer comment ça marche un ordi !

Elle se mit alors à lui expliquer comment ça fonctionnait tout en le lui montrant. Du moment qu’il savait allumer et éteindre un ordinateur, ce n’était pas compliqué. Elle lui montra même comment surfer sur le net et rechercher des informations. Il n’avait pas besoin de savoir comment utiliser photoshop ou word. Juste ce dont il aurait sans doute besoin pour les prochains jours à venir.

- Tu vois, en fait, c’est pas très compliqué !

Elle regarda Peter et une nouvelle envie de l’embrasser lui revint. Ah, l’amour pouvait faire perdre la tête quand on était jeune. Mais elle se souvint de la phrase de l’Ombre « Méfies-toi de tes faiblesses ! ». Sandrine allait devoir montrer à Peter qu’aimer n’était pas une faiblesse. Que ça pouvait être une force ! Finalement, elle craqua et déposa un tendre baiser sur les lèvres du garçon avant de se retirer, les joues un peu rouges. Ah, elle aimait pas se sentir ainsi. Elle voudrait être elle-même avec lui, sans avoir peur de ses réactions parce qu’il a refoulé au fond de lui-même tout ce qui était lié aux sentiments.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Dim 2 Mar - 10:33


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

La jeune sorcière ne se priva pas durant un court instant à rire de l'Ombre, même si c'était surtout en rapport avec sa remarque, Peter sentait bien qu'elle n'avait pas l'air de la porter dans son cœur. Ce qui n'avait rien d'extraordinaire, mais il se demandait tout de même pourquoi. Et ses pensées se confirmèrent lorsqu'elle lui confirma qu'elle ne l'appréciait pas, sans pour autant lui donner plus de raisons. Il n'insista pas plus sur ce fait, se doutant néanmoins qu'elle risquait très certainement de vouloir mettre le nez dans cette affaire. De mener sa petite enquête. Ce qui ne serait pas forcément très bon pour elle, enfin c'est surtout que ça ne risque pas de plaire à l'Ombre elle-même. Il tenta donc ensuite de la rassurer, espérant que cette tentative ait un petit effet sur elle. Tentant de décrocher enfin son regard d'elle, il se concentra sur l'écran d'ordinateur. Regardant l'objet dans les moindres détails, comme s'il venait d'une autre planète. Ou d'un autre monde, plutôt. La belle brune prit le temps de lui expliquer comment se servir de cet engin, ou du moins, du plus important. Cela sembla tout de même assez compliqué pour lui, au début, mais finalement pas tant que ça. Et puis, il faut dire qu'elle n'avait pas trop de mal à se montrer pédagogue. Cette technologie ne manqua donc pas de l'intéresser. C'était un peu comme avoir... un certain pouvoir. Sans pour autant en être un. A son aise, sur le lit à côté d'elle, il se redressa légèrement à la fin des explications.

« Effectivement... Rien n'est jamais trop compliqué, du moment qu'on a un bon professeur. »

Sourire malicieux aux coins des lèvres, Peter noya intensément son regard dans celui de la belle brune. Tandis qu'elle se rapprocha lentement de lui pour lui déposer un tendre baiser sur les lèvres. Un geste que le jeune homme ne repoussa pas et qu'il apprécia. Même s'il ne dura pas longtemps. Rouvrant doucement les yeux, il regarda à nouveau Sandrine, se pinçant légèrement la lèvre inférieure. C'est qu'il commençait presque à prendre goût à ça, à la saveur de ses lèvres et à cette proximité. Ses envies prirent durant un instant le dessus sur ses pensées, le faisant se rapprocher un peu plus prêt. Capturant une fois encore ses lèvres, tout en attrapant délicatement son visage entre ses mains. Son cœur se remit à battre plus vite que la normale... Malheureusement, ce que l'Ombre lui dit tout à l'heure lui revint brusquement en tête. S'arrêtant dans son mouvement, même s'il commençait vraiment à y prendre plaisir.

« Je... pense qu'il vaudrait mieux que j'te laisse. »

Au fond de lui, il n'en avait vraiment pas envie et souhaiterait que la belle brune l'en empêche. Mais d'un autre côté, tout cela le perturbait réellement... Ou du moins, encore plus qu'il ne l'aurait cru.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Dim 2 Mar - 11:17


Ce n’est pas que Sandrine était une petite fouineuse mais si elle avait décidé de se mêler un peu des affaires de Peter, ce n’était pas pour le piéger mais justement l’aider. Cela partait d’une bonne intention et elle n’avait aucune envie à ce que son cauchemar devienne réalité. La jeune fille risquait de se mettre l’Ombre sur le dos et avoir des ennuis mais avoir des ennuis, c’était de famille. Bien sûr, elle ne connaissait pas son lien de parenté avec le grand Merlin qui lui aussi avait la sale manie de se fourrer dans le pétrin en voulant aider les autres. Pour se changer un peu les idées, Sandrine avait donné un cours sur l’utilisation d’un ordinateur et d’internet.

Peter : « Effectivement... Rien n'est jamais trop compliqué, du moment qu'on a un bon professeur. »

Lui, au moins, il savait bien parler aux filles. Cela eut pour effet de faire légèrement rougir la demoiselle. Elle n’avait pas l’habitude que l’on la complimente. Alors qu’elle s’était retirée après l’avoir embrassé ne fut-ce que quelques secondes, le jeune homme se rapprocha d’elle et captura à son tour ses lèvres, tout en attrapant en douceur le visage de l’adolescente entre ses mains. Tout à coup, Peter s’arrêta. Sandrine se demanda pourquoi bien qu’elle avait sa petite idée : l’Ombre. Elle allait devoir ruser pour protéger Peter de celle-ci. Si seulement elle avait Merlin à ses côtés pour la conseiller. Lui, il aurait pu avoir de bonnes idées pour éloigner le garçon perdu de l’influence de cette maudite ombre.

Peter : « Je... pense qu'il vaudrait mieux que j'te laisse. »

Elle n’en avait pas vraiment envie non plus mais c’était sans doute ce qu’il fallait faire. Tout ceci était nouveau pour lui et il avait peut-être besoin de faire le point de ce qu’il venait de vivre en une seule journée. De toute façon, l’Ombre ne pouvait pas entrer tant que l’on ne l’avait pas invité. Enfin, c’était ce que la petite sorcière pensait. Où est-ce qu’elle allait trouver un endroit où le propriétaire possédait des livres de magie ? Elle allait y réfléchir cette nuit mais c’est vrai que d’un côté, elle commençait à se fatiguer. La preuve, elle se mit à bailler longuement, signe qu’il était vraiment temps d’aller dormir pour nos deux tourtereaux.

- Je crois que t’as raison ! Mon heure est entrain de passer ! Si je dors pas là, je vais pas arrêter de bailler et c’est chiant !


Elle ne put s’empêcher de l’embrasser encore. Bon, on va dire que c’était une dernière fois avant de le revoir le lendemain matin.

- J’espère que ça ira pour dormir ici ! Fais de beaux rêves !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Dim 2 Mar - 16:29


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

Il est vrai que cette journée aura été plus qu'éprouvante pour le jeune homme, qui ne s'était pas du tout attendu à vivre autant de choses en une seule journée et encore moins dès lors son arrivé, ou avec une fille. Pour une fois, il devait en quelque sorte d'avouer vaincu. Lui, le tout puissant Peter Pan, se mit enfin à bailler. Chose qu'il n'avait certainement plus fait depuis un certain temps. Pas même au Pays Imaginaire. Et puis, son esprit était quelque peu en surchauffe, avec toutes ses vagues d'émotions en tout genre. Dont la plupart d'entre elles commençaient à être pleine de poussière... si ce n'est pas totalement effacé de son état d'esprit. Il avait, en effet, besoin de faire le point et d'autant plus après la discussion qu'il venait d'avoir avec l'Ombre. Comme on dit, la nuit porte conseille. Cela risquait d'ailleurs de lui faire tout drôle de s'autoriser à fermer enfin l’œil et de dormir... Suite aux paroles de la demoiselle, il lui offrit un petit sourire charmeur puis se laissa une nouvelle fois embrassé. Un baiser qu'il savoura encore, même si ça ne sera certainement pas le dernier, mais qu'il commençait vraiment à apprécier. On peut dire que d'une certaine façon, ça lui apportait une tendresse qu'il n'a jamais vraiment trop eue...

« Toi aussi, fais de beaux rêves... »

Il noya une toute dernière fois son regard dans le sien, avant de se relever du lit et de marcher jusqu'à la porte de sa chambre pour en sortir définitivement. Enfin pour aujourd'hui. Se rendant dans la chambre qu'elle avait spécialement faite pour lui, le jeune homme se laissa littéralement tomber en arrière sur le lit. Croisant les bras à l'arrière de son crâne, un long soupire s'échappa d'entre ses lèvres, tandis que ses yeux fixaient le plafond juste au dessus de lui. Enfin seul, avec lui-même. Que lui est-il donc arrivé aujourd'hui ? Était-ce simplement une façade pour s'intégrer ou plutôt... s'introduire ? Ou lui reste-t-il encore un semblant d'humanité ? Elle est bel et bien la fille de ses rêves, mais est-ce pour une bonne raison finalement ? Et ce que l'Ombre lui a fait comprendre... Des tas de questions lui traversèrent l'esprit, les unes après les autres, sans pour autant avoir des réponses à toutes. C'était bien l'une des premières fois que ce genre de chose lui arrivait, juste en changeant de monde. Chose qu'il n'a pourtant pas fait qu'une seule fois. L'esprit encore trop en surchauffe, Pan dû attendre plusieurs longues minutes avant de plonger enfin dans les bras de Morphée...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   
Revenir en haut Aller en bas
 

Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Bonjour le monde.
» Bonjour à tous ! :)
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Booksdale et le monde réel :: Centre-ville :: Centre-commercial & Cinéma
-