Partagez | .
 

 Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Mer 19 Fév - 6:26
I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...
Sandrine & Peter
¯
L'heure est enfin venue. Le Pays Imaginaire allait une nouvelle fois devoir se passer de son principal et puissant habitant, qui n'est autre que Peter Pan. Le jeune garçon, plus si jeune que ça au bout de plusieurs siècles, c'était plus bien remis de ses derniers évènements qui lui avait tout de même coûté beaucoup en énergie. Il était fin prêt à prendre une toute nouvelle direction, le menant à une ville du nom de Booksdale. En espérant que celle-ci soit bien différente de Storybrooke, se rappelant très bien de ce qui a failli lui arriver là-haut. Depuis son retour au Pays Imaginaire, il n'a cessé de se demander comment il avait bien pu se tromper à ce point. Une chose qui ne lui était plus arrivé depuis des siècles et qui a bien failli lui coûter la vie, mine de rien. Comment a-t-il pu se tromper de garçon ? Lui qui l'avait ressenti, au plus profond de ses entrailles et qui le ressent encore d'ailleurs. Il espérait, cette fois, ne plus se tromper. Dans tous les cas, il n'avait même plus droit à l'erreur. Neverland comptait sur lui, il a été son tout premier habitant et en sera le héros. C'est donc plus déterminé que jamais et avec une certaine rage de vaincre, que l'éternel jeune garçon se plaça au centre du campement, sur un rocher, afin d'annoncer son départ à sa tribu, qu'il avait déjà prévenu quelques jours plus tôt.

« Hey !! Boys !! L'heure est venue pour moi de vous dire au revoir et de sauver Neverland ! Je vous promets de trouver le véritable Croyant... il n'y aura plus d'échec ! Faites moi confiance !! »

Levant son poing vers le ciel, tous les regards étaient braqués sur lui, avec admiration. Tous les garçons perdus avaient encore une confiance aveugle en lui. Il ne leur avait pas dit qu'il avait bien failli mourir à Storybrooke, préférant rester invulnérable à leurs yeux. Descendant de son rocher, Félix s'approcha de lui afin de lui donner en main propre quelques haricots magiques. Peter posa une main amicale sur son épaule, se rapprochant légèrement de son oreille.

« Je compte sur toi pour prendre soin de la tribu, en mon absence... »

Par prendre soin, il y avait bien évidemment plusieurs sens... comme par exemple, ne laisser personne s'échapper ou autre. Peter regarda une dernière fois l'assemblée, avant de se fondre dans la jungle tout en ne gardant qu'un seul haricot en main. Celui qui l'emmènera à Booksdale. Il le serra fort dans sa main, jusqu'à ce que ses pieds foulent le sable du rivage. Il observa pensivement le paysage magnifique s'offrant à lui, un charmant couché de soleil, offrant un aspect presque multicolore au ciel. Neverland allait lui manquer, mais il avait aussi hâte de repartir à l'aventure tout en sachant qu'il allait de toute façon revenir. Ou du moins tout faire pour que ça arrive.

Il jeta enfin l'haricot juste devant lui, fixant l'espèce de typhon vert en train de prendre forme juste sous ses pieds. Il inspira profondément, puis se jeta à l'intérieur. Tout se déroula ensuite en quelques secondes, le voyage n'était pas des plus agréable, mais le plus important était d'arriver à destination. Le retour à la réalité fut assez brutale, ou plutôt déstabilisant pour Peter, qui arriva au beau milieu de ce qui ressemblerait à un centre commercial. Fort heureusement, l'endroit semblait quasiment désert en cette fin de journée. Durant son arrivé quelque peu théâtrale, tout voltigea tout autour de lui. Se tenant bien droit au milieu de ce lieu encore totalement inconnu à ses yeux, le jeune homme observa un instant l'endroit. Il entama ensuite quelques pas, restant machinalement sur ses gardes, même si dans le fond il ne craignait personne... Il s'approcha ensuite d'une jolie et grande fontaine, s'appuyant un instant contre le bord tout en y observant son reflet. Changer de monde pouvait tout de même un peu rendre l'esprit confus, durant quelques instants. Cela ne l'empêcha pas néanmoins de ressentir une présence, non loin de lui, dans son dos...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Mer 19 Fév - 7:16




Sandrine faisait un rêve plutôt mouvementé. Cela faisait quelques semaines qu’elle le faisait. Elle voyait dans son rêve – ou cauchemar serait le meilleur mot – un garçon, vêtu exactement comme celui qui jouait Peter Pan dans la série Once Upon A Time et celui qui ressemblait à Mr Gold. Ce dernier leva sa dague en l’air et au moment où il allait le planter dans le dos du garçon, la jeune fille se réveillait en sursaut. Cela ressemblait à l’épisode 11 mais les personnages n’avaient pas le même visage que les acteurs qui les incarnaient. Est-ce qu’il y avait une autre réalité ? Sandrine n’en avait aucune idée mais à elle essaya de se sortir ce cauchemar de la tête. En vain ! Étrangement, elle était persuadée que ce garçon était Peter Pan. La même scène, les mêmes vêtements … ça ne pouvait être que lui ! En attendant, nous étions samedi et pour se changer un peu les idées, elle décida d’aller au centre commercial pour s’acheter un nouveau livre et peut-être un nouveau câble pour connecter son ipod à son pc. Elle n’arrivait plus à le retrouver et c’était embêtant si elle voulait télécharger de nouvelles chansons sur son ipod.

C’est donc avec l’intention d’oublier son cauchemar et de passer une bonne journée qu’elle se rendit donc au centre-commercial. Elle alla d’abord s’acheter son câble, puis ensuite son livre mais elle fut bien tentée de s’en acheter un second. Tout à coup, elle ressentit comme un vent magique. Il se passait quelque chose. Mais quoi ? C’était bien le premier vent magique qu’elle ressentait depuis la découverte de ses pouvoirs. Prise d’une curiosité, elle alla voir. C’est lorsqu’elle arriva près de la fontaine que cette source se fit de plus en plus ressentir quand elle le vit. Son cœur se mit à battre rapidement. C’était LUI ! Lui qui hantait ses rêves depuis son enfance et à présent, depuis plusieurs semaines avec enfin son vrai visage ! L’adolescente ne savait pas comment réagir. Aller le voir ou rester là à le regarder bêtement comme une idiote ? Elle décida d’aller prés de lui, pas trop prés et fit mine de s’intéresser à son nouveau livre. Mais son cœur continuait à battre de plus en plus vite. Elle essayait de se calmer mais impossible ! En faisant mine de lire, elle jeta de temps en temps un coup d’œil sur lui. Elle avait chaud et encore plus à la tête. Si ça se trouve, elle avait les joues toutes rouges ! Il ne manquerait plus que ça ! Et puis, il avait vraiment l'air d'être plus mignon qu'elle se l'était imaginé !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Mer 19 Fév - 11:21


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

La respiration presque haletante durant quelques secondes, Peter était soulagé de pouvoir admirer son reflet dans l'eau de la fontaine. Non pas parce qu'il est narcissique, mais car ça lui apporte toujours un bonheur innommable de se voir sous cette apparence si jeune. Une apparence qu'il espère pouvoir garder le plus longtemps possible, voir même pourquoi, pour toujours. Depuis qu'il avait pris la décision de vivre à Neverland, il n'a jamais regretté son choix. Même si cela lui a valu certains sacrifices... et aujourd'hui des contraintes. Le voyage d'un monde à l'autre fut donc assez rapide. En quelques minutes seulement, voir même presque secondes, le voilà dès à présent à Booksdale. Une ville encore totalement inconnue à ses yeux et qu'il n'a pas eut l'occasion d'étudier aussi bien qu'il l'avait fait pour Storybrooke. Mais cela ne l'effrayait pas pour autant, pensant principalement à son objectif et qu'avec un peu de chance, il pourrait très certainement revenir au plus vite au Pays Imaginaire. Toujours appuyé contre le marbre de la fontaine, Peter sentit donc une présence dans son dos. Il prit le temps de se redresser, avant de finalement se retourner et de poser son regard sur une jeune femme, brune, qui semblait fasciné par ce qu'elle tenait entre ses mains. Même si bizarrement, il avait comme l'impression que ce n'était qu'une impression. Elle aussi le regardait... L'intriguerait-elle ? Contrairement à elle, lui l'observa sans détour. Allant même presque jusqu'à la détailler... C'est d'ailleurs cela qui le fit penser une fois de plus à son apparence. Même si ses vêtements lui convenaient parfaitement bien, il est vrai qu'ici, ça risquait d'être une autre histoire. Mais cela lui importait vraiment peu, car il n'avait pas l'intention de perdre son temps avec tous ces petits détails. Ni même à se chercher un autre nom, bien trop fier de celui qu'il porte. Pour l'heure, ce n'était pas totalement la priorité. Il allait surtout devoir trouver un guide, un refuge... Elle tombait peut-être bien.

« Excellent choix de livre... A ta place, je n'aurai pas hésité à en prendre bien plus... »

Oui, cela se voyait qu'elle semblait être une mordue de lecture. A l'époque où il l'était, il avait ce même genre d'expression sur le visage, mais n'avait pas les moyens de s'en procurer plus. Il commença donc avec un peu de politesse, même si c'est loin d'être trop son fort. Il tenta même d'esquisser un petit sourire charmeur. Tout du moins... jusqu'à ce que la jeune femme redresse la tête. Cela lui fit comme l'effet d'une bombe. Ce visage... il l'a déjà vu. Même si cela restait bien vague, il avait l'impression de l'avoir déjà vu et pas que... Serait-ce la fille de ses rêves ? Il secoua la tête un instant, tentant de se persuader que non, que ça ne pouvait pas vraiment être possible. D'autant plus qu'il vient tout juste de débarquer ici. Comme cela ne lui était plus arrivé depuis des lustres, Peter senti sa mâchoire se bloquer un instant et sa gorge se nouer. Que lui arrivait-il ? C'était trop bête... Il inspira profondément, l'air de rien, avant d'essayer de retrouver enfin l'usage de la parole et surtout de masquer toutes ces étranges émotions qui ont réussi à l'envahir en une seconde.

« Comme tu as certainement pu le remarquer, je ne suis pas du coin... »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Mer 19 Fév - 11:46




L’adolescente était toujours le regard fixé sur son livre lorsqu’elle entendit une voix, plutôt masculine, lui disant que c’était un excellent mais qu’il en aurait pris bien plus. Ah, elle savait qu’elle aurait du prendre les deux autres livres. Ils lui disaient justement « Prends-nous ! S’il te plait ! Prends-nous ! ». Mais en même temps, si c’était Peter Pan, comment il pouvait savoir que c’était un excellent choix niveau livre ? Elle avait toujours lu qu’il ne savait pas lire à moins que dans la réalité, il savait. En redressant la tête, elle vit qu’il fit une drôle de figure. Comme s’il avait vu une personne à laquelle il ne s’attendait pas du tout. Il secoua un instant la tête et inspira profondément avant de reporter son attention sur elle.

Peter Pan : « Comme tu as certainement pu le remarquer, je ne suis pas du coin... »
-Oui j’avais remarqué !

Elle ne put s’empêcher de sourire mais son sourire s’effaça aussitôt. De l’autre côté, elle aperçut des élèves de sa classe, dont Stacy, une véritable sale pimpêche. La petite sorcière ne pouvait pas la supporter car Stacy ne cessait de la prendre de haut. Tout ça parce qu’elle était étrangère. Il ne fallait pas absolument pas qu’elle les voit mais heureusement, la petite peste était plus préoccupée par son nouveau petit-copain. Tant mieux !  ça leur faisait des vacances pour un petit moment comme ça ! En attendant, Sandrine voulait avoir le cœur net et elle comptait bien être directe avec le jeune homme à côté d’elle. De toute façon, elle était vraiment persuadée que c’était Peter ! ça ne pouvait être que lui !

- Et sinon, à Neverland, ça se passe comment ?

Oui, pour être directe, elle avait été directe bien que sa question avait un ton naturel et amical. Elle aimerait bien lui dire qu’elle rêvait de lui mais ce n’était pas des très beaux rêves hélas. Le voir se faire poignarder par son propre fils, si c’était bien Gold l’homme qui le poignardait ? Sandrine commença à se demander s’il n’y avait pas une autre réalité, comme une où il y aurait Storybrooke et une autre avec Booksdale.

- Au fait, je ne me suis pas présentée !

Elle déposa son livre et lui tendit la main. Elle savait qu’elle faisait exactement comme lui, enfin presque comme lui, lorsqu’il s’était montré à Emma.

- Je m’appelle Sandrine. Sandrine Meyers et toi c’est … Peter Pan pas vrai ?

Toujours le cœur qui battait la chamade. Elle se demanda quand est-ce qu’il allait reprendre un rythme normal. Cela en devenait presque insupportable.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Mer 19 Fév - 13:00


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

Surpris. Voilà ce qu'on pouvait dire sur ce qu'il ressenti au moment où la jeune femme fit tomber son masque en un instant. Lui qui s'attendait à atterrir au milieu de nul part et d'être regardé comme un... dégénéré. Ce n'était pas du tout le cas avec elle. Bien au contraire, elle lui parlait comme s'ils se connaissaient depuis longtemps, allant même jusqu'à deviner qu'il vient du Pays Imaginaire et pire encore... Qu'il s'appelle Peter Pan. Ce dernier eut d'ailleurs comme un petit mouvement de recul, tout en haussant légèrement les sourcils. Bon, ça, c'est fait. Néanmoins, sa manière de se présenter et son franc parler lui ferait presque penser à quelqu'un... à lui-même, en fait. C'est que cela en deviendrait presque troublant. Après l'avoir regardé comme si elle venait d'un autre monde, alors que c'est plutôt lui qui se trouve dans ce cas de figure, il fini par regarder sa main pour ensuite la lui saisir puis serrer.

« Exact... On dirait que tu en connais bien plus  à mon sujet que je n'en connais sur toi... »

C'est d'ailleurs cela qui le troubla principalement, car en temps normal c'est plutôt l'inverse. C'est toujours lui qui a des cases d'avances sur autrui, ce qui l'a souvent aidé à avoir le dessus sur ses adversaires. Disons que c'est devenue une véritable habitude pour lui de penser stratégie. Même si là, pour l'instant, il ne s'agit pas d'une ennemie. Au contraire, elle semble plus amicale qu'autre chose avec lui. Ne tiquant même pas sur le fait qu'il vienne d'un autre monde, ni de son accoutrement. Un petit sourire naquis sur les lèvres du jeune homme, qui n'aurait certainement pas pu tomber sur une meilleure personne. Ni sur plus mignonne d'ailleurs... mais il vira rapidement cette pensée de sa tête, ce qui ne fut pas chose facile. Voir même une chose impossible. Quoi qu'il en soit, il se dit qu'il valait mieux peut-être qu'il joue le jeu, tout comme elle n'aurait guère eut d'autres choix de le faire dans son monde.


« Pourrai-je savoir d'où tu connais mon nom ? Et par la même occasion, mon monde ? »

Noyant son regard dans le sien avec une certaine intensité, il était très curieux d'en savoir plus à ce sujet, tout comme d'en savoir plus sur elle d'ailleurs. Si elle est constamment aussi franche qu'elle n'y paraît, il ne devrait pas avoir trop de mal à obtenir de réponses. Redressant légèrement la tête, il observa par dessus l'épaule de la belle brune un groupe de jeunes d'environ son âge trainer un peu plus loin. Mais il n'y prêta pas plus attention, préférant se concentrer à nouveau sur Sandrine qui dégageait d'ailleurs quelque chose de... spéciale. Il ne saurait dire quoi exactement, mais comme si elle ne venait pas non plus totalement de ce monde. Et plus il la regardait, plus il avait la certitude qu'elle est bien la fille de ses rêves. Ce qui avait le don de le faire bouillir, intérieurement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Jeu 20 Fév - 1:51




A la tête qu’il faisait, elle voyait bien qu’il était surpris. Certainement sans doute ne s’était-il pas attendu à ce que ce soit une autre personne que lui prenne les devants. Avec la série, elle avait bien vu qu’il avait cette habitude de réagir le premier. Eh bien, pour une fois, non ! Ok, elle avait peut-être un peu exagéré en lui parlant comme s’ils étaient potes depuis des années mais pour elle, c’était le cas. Enfant, elle s’était imaginée tellement d’aventures en sa compagnie qu’il en était devenu son meilleur ami imaginaire. Un meilleur ami imaginaire qui n’était plus si imaginaire que ça finalement. Cependant, il ne semblait pas lui en tenir rigueur car il lui prit la main pour la serrer. Seulement, rien qu’en sentant la peau du jeune homme, le cœur de Sandrine fit un grand bond. Si ça ne s’arrêtait pas, son cœur allait finit par sortir de sa poitrine !

Peter : « Exact... On dirait que tu en connais bien plus  à mon sujet que je n'en connais sur toi... »
- C’est parce que moi, je ne suis pas le héros d’un livre, des adaptations cinématographiques et un personnage d’une série tv !

Oui, là-dessus, on pouvait qu’elle avait un avantage sur lui mais au final, elle n’en savait pas plus sur lui. Tout ce qu’elle savait, c’était ce qu’elle avait lu et vu dans les films. Même dans la série, il y restait des zones d’ombres sur son passé. Pourquoi son père l’avait-il abandonné ? Que s’était-il passé entre son enfance et le moment où on le découvre adulte et père d’un petit garçon ? Qui était la mère de Rumple ? L’adolescente avait toutes ces questions sans réponse, comme la plupart des fans de « Once upon a time » mais elle aurait un avantage : elle avait devant elle le vrai Peter Pan et probablement la version série tv ou quelque chose qui s’y rapproche. Elle pourra avoir des réponses à toutes ses questions mais surement tout de suite. Elle allait devoir s’armer de patience, une qualité qui lui manque parfois.

Sandrine remarqua le petit sourire sur les lèvres de l’éternel adolescent. Si elle ne se retenait pas, elle lui sauterait dessus immédiatement comme elle le faisait enfant. En primaire, elle était la terreur des garçons parce qu’elle sautait sur eux pour les embrasser… sur la joue bien sûre !

Peter : « Pourrai-je savoir d'où tu connais mon nom ? Et par la même occasion, mon monde ? »
- Comme je te l’ai dit, par un livre et des films et une série tv mais comme ça n’existe pas dans ton monde, hormis les livres bien sur, c’est un peu compliqué pour t’expliquer ainsi ! Mais vu tes vêtements, je dirais que t’es plus proche de la série que du livre ! Maudit soit les scénaristes !

Elle n’arrêtait pas de dire ça depuis qu’elle avait lu sur internet sur l’avenir que les scénaristes de la série avaient prévu pour Peter. En croisant son regard, elle se laissa s’y noyer un moment. Purée, mais qu’est-ce qu’il était beau.

- Je suppose que si t’es là, c’est pour une bonne raison ou c’est l’aventure qui t’amène ici ?

Il faudrait peut-être lui trouver des vêtements plus adaptés à ce monde car sinon, il allait attirer un peu trop l’attention sur lui et c’était certainement ce qu’il ne voulait sans doute pas. Et elle savait déjà le genre de vêtements qu’il lui fallait !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Jeu 20 Fév - 14:04


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

L'éternel jeune garçon observa la jeune femme d'un œil étrange durant un court instant. Ne comprenant pas totalement sa réponse, hormis lorsqu'elle parla de livres. Alors comme ça, il était représenté comme un héros dans un livre, dans ce monde... Ce qui est plutôt une bonne chose et peut-être un bon signe pour l'avenir. Même s'il trouvait ça plutôt intriguant qu'il fasse parti d'un livre alors qu'il n'a jamais vécu dans ce monde et que personne n'est censé le connaître. A part ceux qui ont vécu à son époque ou étant au moins membre de sa "famille". Lui qui a pour habitude de paraître mystérieux et de ne rien dévoiler, voir même de se donner plusieurs facettes ou histoires. Même son propre fils ne sait pas qui il est vraiment ni ne connait la moitié de sa vie. Alors forcément, la réaction de cette jeune femme inconnue... ou plutôt Sandrine, ne pouvait que le surprendre. Bon au moins, il ne semblait pas avoir une réputation trop négative ici, ce qui pouvait aussi s'avérer être une bonne chose et un bon point de départ. Peut-être ne se fera-t-il donc pas immédiatement attaquer, à peine arrivé ici. Contrairement à ce qui lui était arrivé lors de sa petite escapade à Storybrooke. Dans tous les cas... ce n'est pas comme s'il se sentait vulnérable.  

Ne lâchant pas la belle brune des yeux, qui était vraiment très agréable à regarder, il ne savait pas encore trop quoi penser d'elle. A part qu'elle lui ferait presque penser à Wendy... Une des seules et rares personne qu'il a su "apprécier" et voir autrement. Pour le moment, il se dit qu'elle pouvait donc lui être utile. Au moins pour peut-être essayer de se fondre dans la masse, le temps de trouver ce qu'il recherche... Baissant un instant les yeux sur lui-même, il prêta attention à ses vêtements qui n'allaient pas paraître anodin ici. Le jeune homme ne put s'empêcher de redresser la tête quand elle lui demanda ensuite ce qu'il est venu faire ici. Il est évident qu'il n'allait pas lui répondre clairement, mais sans avoir besoin de lui mentir non plus.

« Pour l'aventure bien sûr, il n'y a que ça de vrai... »

Le mystérieux adolescent accompagna ses paroles d'un sourire énigmatique, mais qui se voulait convainquant. Il était ici pour une raison précise et son premier objectif était de le garder pour lui. Cela ne regardait personne d'autre de toute manière et encore moins une personne qu'il ne connait pas. D'un autre côté, ce petit périple pouvait également être considéré comme une petite aventure, pas vrai ? Ne quittant pas la demoiselle des yeux, il l'a dévisagea un court instant. Elle avait un certain charme et ses yeux ne se lassaient désespérément pas de se poser sur elle. Il prit alors un petit air angélique, avant de reprendre doucement la parole.

« Peut-être que tu pourrais m'aider à me vêtir, disons... plus convenablement. A moins que tu n'es d'autres choses à faire... »

Il ignorait si cela pouvait être une bonne idée, mais qui ne tente rien n'a rien après tout. Il venait tout juste de débarquer et semblait avoir la chance d'être tombé sur quelqu'un de serviable. De plus, passer un peu plus de temps avec elle lui permettrait certainement d'en connaître beaucoup plus à son propos...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Jeu 20 Fév - 14:30




Il lui dit que c’était pour l’aventure mais Sandrine n’en était que peu convaincue malgré le sourire énigmatique qu’il lui faisait. S’il avait les mêmes vêtements et la même tranche d’âge physique que sa version de « Once Upon a time », il n’y avait pas que pour l’aventure qui l’avait attiré jusqu’ici. Est-ce que la famille Charming serait en ville ? Elle l’aurait remarqué, déjà au lycée, l’école primaire se trouve juste à côté. Quoiqu’il en soit, elle devait comme même l’aider. Elle était la seule – du moins, elle le croyait sincèrement – à être au courant de ce qui se passait en ville. Et puis, comment ne pas lui résister ? Elle avait toujours voulu le rencontrer, voilà qui était fait et si elle pouvait mettre le grappin sur lui – ben oui, elle restait une fille un peu romantique et qui rêvait du grand amour malgré elle – elle en profitera, c’était certain ! Mais avec lui, ça risquait d’être compliqué !

Peter : « Peut-être que tu pourrais m'aider à me vêtir, disons... plus convenablement. A moins que tu n'es d'autres choses à faire... »
- Ça tombe bien ! C’est exactement ce que je me disais et j’ai justement des idées de fringues qui pourront t’aller à la perfection ! Viens !

Elle attrapa son livre qu’elle remit dans le sachet et prit Peter par la main. Son cœur battait encore vite mais moins vite que tout à l’heure. Elle l’entraîna dans vers une boutique de vêtements, pas très chère, qui se trouvait à l’opposé de l’endroit ou était Stacy et sa bande. Au moins, elle pouvait l’éviter plus facilement. Elle ne prit même pas la peine de prendre la taille de Peter, ayant déjà l’image de ce qui lui irait. Elle prit une veste en cuir pour le côté « bad boy », un jeans, deux t-shirt, les sous-vêtements étaient obligatoires, des chaussettes car nous étions encore en hiver et il ne leur restait plus que les baskets, des All stars car c’était ce qui était le plus à la mode chez les adolescents. Comme ça, Peter serait tout de même à la mode.

- Il faut que tu ailles les essayer là-bas, dans ces cabines et tu les as mis, préviens-moi pour que je vois si j’ai eu bon goût ou pas !

Elle lui montra où se trouvaient les cabines pour hommes et atetndit qu’il puisse se montrer avec ses nouveaux vêtements. Seulement, en l’attendant, elle vit Stacy arriver. Oh non ! Les ennuies allaient commencer ! Elle allait devoir vite trouver une idée pour expliquer l’accoutrement de Peter.

Stacy : - Tiens Meyers, qu’est-ce que tu fais ici ? T’es pas avec tes amis ? Ah non c’est vrai, tu n’en as pas !
- Eh bien figure-toi que si puisque j’aide un ami à qui on a fait une sale blague !
Stacy :
- Oh c’est vrai ? Alors il est où ?
- Dans les cabines entrain d’essayer des vêtements ! ça t’arrive parfois de réfléchir ? Ah non c’est vrai ! T’as la capacité d’une petite cuillère !

Celle-là, elle se l’était promis de la sortir si l’occasion de casser Stacy se présentait comme à cet instant-là. La blondinette perdit aussitôt son sourire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Jeu 20 Fév - 15:37


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

Alors qu'il s'apprêta à entrouvrir la bouche pour lui répondre, elle s'empara rapidement de sa main et l'entraina avec elle dans les galeries marchandes. Le contact de sa main dans la sienne lui fit presque l'effet d'un petit choc électrique, mais moins désagréable. Il n'avait pas l'habitude de ce genre de contact et sa peau était surtout incroyablement douce. Déglutissant un instant, il se laissa mené par la main, n'y connaissant strictement rien en magasin, ni même de comment ça se passait dans ce monde pour en obtenir d'ailleurs. Mais il n'allait pas tarder à le savoir... Il semblerait même qu'elle ait déjà une idée de comment le vêtir. Tiens donc... Devait-il s'inquiéter ? D'accord, en fait il s'inquiéta tout de même un peu. Même si elle semblait plus que déterminé et sûr d'elle à ce propos. Continuant de la suivre sagement, il en profita pour observer un peu les alentours. Du moins, jusqu'à ce qu'ils entrent enfin dans une boutique. Posant son regard sur quelques vêtements éparpillés et suspendus un peu partout, il ne s'attendait pas du tout à voir ce genre de tenue. Ou plutôt, que jamais il ne s'était imaginé en porter un jour. Il faut bien une première fois à tout...

Sans attendre plus longtemps, la belle brune revint vers lui avec plusieurs articles en main que Peter prit à bout de bras, comme s'il craignait que ces derniers le mangent. Suivant ensuite la direction que lui indiqua Sandrine, il entra dans une des cabines libre. Il venait tout juste de débarquer et le voilà déjà en train de faire du shopping et surtout de devoir s'adapter aux petites manies de ce monde. Mais jusque là, c'était plutôt amusant. Il prit le temps d'étudier les vêtements en question, avant de les enfiler sans trop de difficultés au vu de sa carrure et de son physique qui n'a aucun mal à s'adapter à toute forme de vêtement. Il s'observa un instant dans le miroir, se trouvant plutôt pas mal. Puis son oreille fut attiré par ce qui semblait être une conversation houleuse. Il passa un instant sa tête entre les rideaux, avant de finalement sortir de la cabine et de venir se positionner juste à côté de Sandrine, à présent en compagnie d'une autre jeune femme.


« Un problème, peut-être ? »

Le regard transperçant de Peter se figea un instant sur la nouvelle arrivante qui, à première vue, ne semblait pas être très amie avec la brunette. Il n'était vraiment pas difficile de le ressentir, ni même de le voir. Il se souvenait aussi l'avoir entre aperçu tout à l'heure en compagnie d'autres jeunes de son âge. Dépassant la blonde de quelques centimètres, Peter n'eut aucun mal à l'impressionner. Semble-t-il. Ayant entendu en majeur partie leur "discussion", il entra dans le jeu. Jouant la comédie à la perfection, comme toujours.

« Comme tu peux le constater, je suis bel et bien réel... » Se redressant un instant, il fit ensuite mine de tendre l'oreille. « Tiens... il me semble avoir entendu tes "amis" aboyer ton nom. Tu ferais mieux de vite les rejoindre avant qu'ils ne se perdent... »

Un sourire presque machiavélique aux lèvres, Peter insista bien sur le mot "amis". Même si c'était différent dans son temps et dans son monde, il eut le temps de constater quel genre de personne se tenait devant lui... Ayant déjà été confronté à ce genre d'individu auparavant, mais au masculin. Du genre à se prendre pour un leaders en puissance et indispensable aux yeux d’autrui. Alors qu'il n'en est rien... Il se rendit compte, seulement après, qu'il avait également ressenti l'étrange envie de défendre la brunette...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Jeu 20 Fév - 23:11




Alors qu’elle était entrain de faire face à Stacy, Sandrine eut la surprise de voir Peter les rejoindre, se positionnant juste à côté d’elle et demandant s’il y avait un problème. Stacy regarda le jeune homme de haut en bas et eut un sourire charmeur. La jeune sorcière leva les yeux au ciel. Décidément, la blonde était vraiment aussi bête que ses pieds !

Stacy : - Non, pas du tout ! On parlait de son ami imaginaire ! Et toi, tu es nouveau ? Je ne t’ai jamais vu ici auparavant.

Cela se voyait qu’elle essayait de lui faire du charme mais pour ça, Sandrine n’était pas inquiète. Peter n’était pas aussi stupide pour tomber sous le charme d’une sale peste comme l’était Stacy. Jetant un rapide coup d’œil au garçon perdu, elle remarqua vite son regard transperçant. Cela lui donna la chair de poule. Elle se doutait qu’il pouvait avoir ce genre de regard mais le voir ainsi lui faisait bizarre.

Peter : « Comme tu peux le constater, je suis bel et bien réel... »

Il fit mine d’avoir entendu quelque chose avant de signaler à la blonde que ses « amis » aboyaient son nom et qu’elle ferait mieux de les rejoindre pour leur éviter de se perdre. Si le regard qu’il avait eu un instant avait donné la chair de poule à Sandrine, ce n’était pas sans compter sur le sourire presque machiavélique de l’éternel adolescent. Le sourire charmeur de Stacy s’effaça et elle ne sembla pas demander son reste. Sandrine comprit mieux pourquoi Crochet surnommait Peter le « Bloody Demon ». Il pouvait vraiment donner l’impression d’être démoniaque. Non, niveau personnalité, il était bien plus proche de la série que du livre. Par contre, il était venu prendre sa défense, ce qui l’avait plutôt surprise mais ce n’était pas si désagréable. C’était même la première fois que quelqu’un la défendait face une peste. Pourquoi était-il seulement venu maintenant, lorsqu’elle était à Booksdale au lieu d’être en Belgique ? Mais au moins, il était quand même là.

- Merci mais t’étais pas obligé de me défendre tu sais !

Elle ne savait pas quoi penser. Déjà qu’elle n’était pas habituée que l’on la défende contre des idiots. Le Peter de la série aurait-il fait ça aussi ou pas ? Peut-être que, malgré son côté manipulateur et égoïste, il n’avait pas un si mauvais fond !

- Sinon, tes nouveaux vêtements te conviennent ? Montre un peu ? Ah ouais ça te va super bien ! J’ai bon goût !

Elle ne put s’empêcher de sourire en disant sa dernière phrase. Oui, elle avait vu juste au sujet des vêtements qui lui irait.

- Un côté bad boy avec de la classe !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Ven 21 Fév - 1:27


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

Juste avant de faire quelque peu jaillir le démon qui sommeille au fond de lui, Peter eut le temps d'apercevoir la blonde le déshabiller du regard voir même tenter de le charmer. Ce qui ne manqua certes pas de le flatter, mais sans plus. Elle, n'était pas du tout son genre en plus de ne pas paraître intéressante. Sans compter le fait que le jeune homme n'a pas vraiment pour habitude de se retrouver face à des filles... qui plus est en "rûte". C'est donc assez fier de lui qu'il regarda la petite peste sortir de la boutique la queue entre les jambes, sans même avoir eu le courage de répliquer quoi que ce soit.

« Trop facile... »

Marmonna très discrètement Peter entre ses dents, avant de se tourner à nouveau en direction de Sandrine qui le remercia de l'avoir défendu. Il est vrai que ce n'était pas vraiment prévu au programme, mais d'un autre côté, si cela pouvait lui permettre de gagner un temps soit peu sa confiance... disons que c'est toujours ça de pris.

« Je sais. Disons que j'en avais envie. »

Haussant vaguement les épaules, il enchaina avec un petit sourire. Si elle le connaissait vraiment un temps soit peu, elle devrait savoir qu'il n'est ni du genre à faire des choses sans raisons et encore moins du genre à se forcer. Il est vrai que Peter a bon nombre de défauts, plus qu'on ne le croit, mais cela ne l'empêche pas d'avoir certaines valeurs et qualités. Dont celle d'être protecteur et surtout envers les femmes... enfin certaines. Même s'il n'a pas toujours été un ange à une époque envers Clochette et Wendy, disons qu'il finissait tout de même par le regretter quelque peu.

Se concentrant à nouveau sur l'instant présent, l'heure était venue d'obtenir l'avis de Sandrine concernant son nouveau style vestimentaire. Bon, il ne s'y sentait pas autant à son aise que dans sa véritable tenue, mais ce n'était pas repoussant non plus. Et le fait de plaire aux yeux de la belle brune l'enchantait plutôt pas mal. Il n'avait donc aucune raison de la contredire, ni même de douter de ses goûts. Et puis surtout, il n'avait pas vraiment envie de passer la journée à faire les boutiques non plus...

« J'aime assez, oui... Si je te plais ainsi, alors je vais te faire confiance. Prenons les ! »

Dit-il en s'emportant lors d'un instant, avant de finalement se pincer légèrement la lèvre inférieure. Oui, il est vrai qu'ici on ne peut pas obtenir tout ce que l'on veut rien qu'avec la volonté et l'imaginaire... il fallait surtout de l'argent. Ce qu'il n'avait absolument pas sur lui.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Ven 21 Fév - 2:07




Peter : « Je sais. Disons que j'en avais envie. »

Cela eut pour effet de faire sourire d’avantage la jeune fille. Elle tombait sur un Peter qui était d’excellente humeur. Mais c’est vrai qu’il ne faisait jamais quelque chose en étant forcé. Cela tombait bien, elle n’aimait pas forcer les gens à faire quoi ce soit s’ils ne le désiraient pas. Excepté avec sa mère. Elle avait beau avoir l’air d’un ange, elle pouvait aussi être rusée et un peu manipulatrice (mais ça, elle ne s’en rendait pas vraiment compte).

Peter :
« J'aime assez, oui... Si je te plais ainsi, alors je vais te faire confiance. Prenons les ! »

Oh oui, il lui plaisait assez bien comme ça mais il avait oublié un petit détail : il fallait payer ! A Neverland, il lui aurait suffi d’un peu d’imagination et le tout était joué mais ici, dans le monde réel, c’était différent hélas. Heureusement, Sandrine en avait. Elle qui était une véritable dépensière avant d’arriver à Booksdale. Elle s’était calmée depuis et elle avait eu assez d’argent de poches pour s’acheter régulièrement quelques affaires, dont des livres mais là, elle allait devoir un peu freiner ses achats. Peut-être devrait-elle se trouver un petit job d’étudiante ? Voyant l’expression un peu embêté du jeune homme, elle s’empressa de le rassurer.

- T’inquiète, je les paies ! Prends ça pour un cadeau de bienvenu dans le monde réel ! Mais il va falloir que tu les retires, sinon je ne sais pas les passer à la caisse ! T’auras qu’à les remettre après ! L’avantage dans les centres commerciaux ; c’est que t’as des toilettes !

Elle attendit ensuite qu’il revienne, dans ses habits du Pays Imaginaire et prit les autres en allant à la caisse. Ils purent ensuite quitter la boutique. Il ne manquait plus que les converses qui furent vite achetées. Elle lui montra où se trouvait les toilettes pour hommes et pendant qu’il était occupé à se changer à nouveau, elle s’assit sur un banc en face des toilettes et reprit sa lecture. Finalement, elle avait bien fait de s’acheter qu’un seul livre car il n’était pas dit qu’elle aurait assez d’argent pour les vêtements de Peter. Elle ne pouvait pas s’empêcher de se demander pourquoi il était à Booksdale. Cela devait être lié avec l’arrivée des personnages de contes dans le monde réel.

Cependant, elle qui pensait être tranquille, c’était raté ! Après Stacy, c’était un autre emmerdeur de service qui venait l’embêter : Mike Stenson, un véritable dragueur à qui elle mettait des râteaux tout le temps et il revenait toujours en force. Il devrait penser à s’acheter un nouveau cerveau lui aussi !

Mike :-Hey, Sandy, mais t’es encore plus belle chaque jour !
- Dégage, j’attends quelqu’un !

Mais il ne semblait pas l’avoir entendue qu’il s’installa à côté d’elle en faisant son sourire charmeur. Elle, de son côté, tentait de l’ignorer autant que possible mais ça se voyait sur son visage qu’il l’énervait plus qu’autre chose ! Elle pria pour que Peter arrive le plus vite possible ! Ainsi, elle sera débarrassée de ce pot-de-colle !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Ven 21 Fév - 3:08


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

Plus le temps passe, plus l'éternel adolescent comprend qu'il lui faudra un certain temps avant de réussir à s'adapter à ce monde et à cette époque. Même s'il n'a aucune envie de s'éterniser ici, le temps de mettre la main sur le véritable Croyant, il allait devoir supporter cet endroit et ses habitants. Même si pour l'instant, la présence de la belle brune l'aidait plus que prévu et lui faisait même presque apprécier ses débuts ici. Ce qui le dérangeait assez pour l'instant, c'est qu'il n'était pas maître des lieux et n'avait pas autant la maîtrise des choses qu'à Neverland. Une puissante et étrange aura se dégageait de chez cette fille. Il ne saurait dire quoi, mais jusqu'à présent, il n'avait ressenti ça chez aucune autre personne. Elle le fit d'ailleurs sortir de ses pensées, quand elle lui déclara qu'elle lui offrait les vêtements. Haussant un sourcil, il avait vraiment eu de la chance de tomber sur elle... au moins pour commencer. Sans attendre, il retourna dans la cabine pour enfiler ses véritables vêtements, puis en ressorti afin qu'elle puisse acheter les autres.

« Merci... »

Sa petite bouille d'ange revint aussitôt au galop, ajouté d'un sourire presque charmeur. Elle était très gentille avec lui, ce dont il n'avait pas vraiment l'habitude... plus habitué à être constamment sur la défensive, à devoir se protéger ou attaquer, se débrouiller tout seul, être dans sa bulle... Avec elle, c'est comme s'il pouvait se permettre de se relâcher un peu. Disons que ça changeait radicalement de la relation qu'il a entretenue durant longtemps, seul à seul avec son "ombre". Ils sortirent ensuite de la boutique pour se rendre à ce qu'ils nomment des "toilettes". Observant un instant l'endroit d'un drôle d'œil, il s'enferma à l’intérieure histoire de se changer à nouveau. Tout en prenant soin de garder ses anciens vêtements, les mettant de côté en attendant.

A nouveau fin prêt, il sortit des toilettes et prit juste le temps de s'observer un court instant dans le miroir. Histoire de remettre une ou deux de ses mèches de cheveux en place, avant de sortir pour retrouver Sandrine qui, une fois encore, fut en nouvelle compagnie. Mais cette fois, d'un garçon. Etrangement, le regard qu'avait ce dernier sur Sandrine le dérangeait un peu, voir même beaucoup... Crispant la mâchoire, il se rapprocha d'eux, luttant pour que son regard ne s'assombrisse pas de trop. Impulsif de nature, cela ne l'aidait pas toujours à se maîtriser... Peter tenta un petit sourire forcé, malgré tout.

« Tiens... encore un de tes nombreux amis à ce que je vois... »

Il ne put s'empêcher d'observer l'intru d'un oeil méprisant, même s'il voulait essayer de se montrer poli le plus longtemps possible. Histoire de ne pas trop vite effrayer Sandrine avec son côté obscur...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Ven 21 Fév - 3:31




Plus les minutes passaient pendant qu’elle attendait Peter, plus Mike lui tapait de plus en plus sur les nerfs ! La jeune fille sentait la colère lui monter au fur et à mesure. Depuis septembre, elle avait beau lui dire qu’il ne l’intéressait pas, il semblait s’être mis en tête de l’ajouter coûte que coûte sur sa liste de conquête, ce qui n’allait jamais arriver car le cœur de Sandrine ne battait que pour le beau garçon perdu qui se trouvait encore aux toilettes, entrain de mettre des vêtements plus inaperçus. Enfin, ce dernier les rejoignit. Elle ne vit pas le petit sourire qu’il se força à avoir alors qu’il lui demandait si l’autre garçon était un de ses nombreux amis.

- Encore un dont je m’en serais bien passée !

Elle lança un regard noir qui en disait long sur sa façon de penser de l’intrus mais ce dernier paraissait ennuyer par la présence de Peter.

Mike : - T’es nouveau dans le coin à ce que je vois ! va faire un tour pendant que je suis occupé avec ma copine !

Non, il n’avait pas eu le culot de dire ? Si ! Il l’avait dit ! Ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Sandrine rangea son livre en vitesse et se releva en disant sa façon de penser à Mike, lui disant que ce n’était qu’un crétin qui ferait mieux de s’acheter un cerveau comme Stacy car il avait l’air aussi périmé que le sien. Elle ajouta qu’elle ne l’aimait pas, qu’elle ne serait jamais sa petite amie ! Même pas en rêve ! Et aussi qu’il n’avait pas à parler ainsi avec Peter ! Le ton qu’elle employa était vraiment froid et sec !

- Si tu continues encore à t’obstiner à m’emmerder avec ta technique de drague à deux balles, je t’éclates la tête et tu restes poli avec mes amis ou sinon …


La colère montait tellement en elle qu’elle ne parvint pas à se calmer et inconsciemment, son pouvoir du feu se déclencha, enflammant ainsi la plante qui se trouvait derrière Mike. Celui-ci, surpris, sursauta et s’éloigna de la plante, évitant au passage de se blesser. Quant à l’adolescente, elle attrapa Peter par le bras pour qu’ils puissent sortir le plus vite possible du centre commercial. Une fois dehors, elle essaya tant bien que mal à se calmer. En vain !

- Faut que je me calme ! Faut que je me calme !

Elle n’arrêtait pas de se dire ça mais rien n’y faisait, elle était toujours en colère contre ce crétin de Mike. Il avait fallu qu’il dise ça ! Dire devant Peter qu’elle était sa copine alors que ce n’était pas le cas ! Il se prenait pour qui ? Elle se prit alors la tête entre les mains. Cela se passait bien et à cause d'un crétin, tout était parti en fumée ! La chaleur lui monta jusqu'à la tête et sans aucune raison, elle perdit connaissance.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Ven 21 Fév - 9:27


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

Tout se déroula assez vite. A peine Peter eut-il le temps de se changer et de sortir des toilettes, qu'il constata la présence d'un intrus aux côtés de Sandrine. Comme si cela pouvait l'affecter, il bouillonna de l'intérieur. D'autant plus quand il vit le regard qu'il avait sur elle et quand ce dernier se mit à son tour à le regarder de travers. Bon, d'accord, Peter n'était pas mieux côté regard noir. Il était même pire... Allant même jusqu'à serrer les poings quand le garçon se permit de lui recommander d'aller voir ailleurs. Pour qui se prenait-il pour oser lui parler de la sorte ? S'il savait au moins un tiers de ce qu'il était capable de lui faire... Les choses ne s'arrangèrent pas quand il nomma Sandrine comme étant sa copine. Sa gorge se noua un instant et le côté démoniaque de Peter revint aussitôt au galop. Gesticulant ses doigts de façon étrange, il était à deux doigts d'user de sa magie pour l'étrangler à distance. Mais au même moment, la belle brune se leva et semblait tout aussi énervé que lui envers cet énergumène. Au point que son aura, déjà bien présente, s'intensifia... Et qu'une plante verte se mit soudainement à brûler dans le dos du jeune homme, qui prit peur. Ouvrant grand les yeux, Peter les posèrent ensuite sur Sandrine. Cela venait-il bien d'elle ? Aurait-elle des pouvoirs ? Il n'eut pas vraiment le temps d'y penser, qu'elle lui attrapa le bras tout en l'invitant à s'enfuir du centre commercial. Une fois à l'écart, Peter regrettait tout de même de ne pas lui avoir réglé son compte... Mais il se concentra d'abord sur la belle brune, qui ne semblait pas s'être encore remise de ses émotions.

« Ça va aller ? »

Le chef des enfants perdus observant avec attention Sandrine, quand soudain, elle perdit connaissance. Par réflexe, il la rattrapa de justesse, la maintenant durant un instant dans ses bras. Il eut l'étrange impression que son cœur manqua un battement, inquiet de ce qu'il pouvait lui arriver... Il tenta de la garder en éveille, mais rien à faire. Tout ça à cause d'un idiot... Le regard de Peter s'assombrit, tandis qu'il allongea délicatement Sandrine sur un banc en attendant. Il avait bien l'intention de retrouver ce misérable et de... le traumatiser gentiment dirons-nous. C'est donc l'air grave et sombre, qu'il revint sur ses pas et n'eut aucun mal à retrouver le garçon en question qui eut tout juste le temps de se réfugier dans une sorte de ruelle, entre deux boutiques. Peter usa de ses pouvoirs, se retrouvant ainsi qu'à deux centimètres du garçon. Il lui donna une petite tape sur l'épaule, avant de le laisser se retourner. Un sourire sournois aux lèvres, il tendit son bras et sa main dans sa direction et le projeta avec sa magie violemment en hauteur, contre le mur. S'approchant de lui de quelques pas, il garda malgré tout un ton calme, mais menaçant.


« On va faire un jeu. Les règles sont simples... Tu oublies tout ce qu'il s'est passé jusque maintenant, tu oublies "Sandy". Et lorsque j'aurai besoin de toi, et je saurai te retrouver, il vaudrait mieux pour toi que tu te montre disons... coopératif. Tant que respecteras ces règles, tout ira bien. »

Voulant s'assurer que le message est bien passé, il fixa son pantin jusqu'à ce que celui-ci daigne à acquiescer de la tête, crispé par la peur. Baissant son bras, Peter le laissa retomber comme un chiffon sur le sol avant de disparaître sans laisser de traces et de retourner rapidement auprès de Sandrine qui n'avait pas bougé d'un poil. Toujours dans l'impossibilité de la réveiller, il fouilla dans ses poches jusqu'à trouver dans son porte feuille l'adresse de l'endroit où elle réside. Il la prit ensuite dans ses bras et l’amena jusque chez elle. Fort heureusement il n'eut pas trop de mal à trouver. S'aidant une nouvelle fois de ses pouvoirs, il entra avec elle par la fenêtre de sa chambre, déjà entrouverte, puis la déposa doucement sur son lit. Des tas de questions lui traversèrent l'esprit... Peter s'installa juste à côté d'elle, sur le rebord du lit. Se penchant légèrement sur elle, il l'observa un instant, le regard troublé. Avec hésitation, il déposa sa main sur son front avant qu'elle ne s'évade dans ses cheveux. Son cœur se mit à battre comme jamais il ne l'avait encore fait... Cette fois, il en était sûr. Elle est bien celle qui hante ses rêves. Perdu et déboussolé par toutes ses vagues d'émotions et de sensations, tous nouveaux à ses yeux, il se releva vivement et retourna à la fenêtre. Prêt à repartir et persuadé que c'est très certainement la meilleure chose à faire, pour le moment...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Ven 21 Fév - 9:53




Sandrine se sentait bien, comme lorsqu’elle était dans son lit le matin au moment du réveil. D’ailleurs, c’était ce qu’elle faisait. Elle eut un petit gémissement quand elle commença à reprendre connaissance. En ouvrant les yeux plusieurs fois, elle se demanda ce qui s’était passé. Ce ne fut que lorsqu’elle fut bien réveillée qu’elle réalisa qu’elle sur son lit. Comment était-elle arrivée là ? Elle balaya rapidement sa chambre et vit Peter sur le bord de sa fenêtre. Cela voulait dire que c’était lui qui l’avait ramenée chez elle. Comment ? Elle n’avait pas eu le temps de lui dire où elle habitait !

- Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

Elle n’avait aucun souvenir de ce qui s’était produit excepté que Mike l’avait beaucoup énervé en disant qu’elle était sa copine ! Elle se releva et s’assit à califourchon sur son lit, tournant la tête vers le jeune homme et attendant une réponse de sa part. De son côté, l’adolescente commença à avoir mal à la tête. Elle avait tout le temps ça lorsqu’elle s’énervait de trop et elle commençait à avoir un peu froid. En même temps, la fenêtre était ouverte. Sa mère avait du l’ouvrir après qu’elle soit partie au centre commercial. En pensant à ça, elle chercha ses affaires du regard et fut soulagée de voir que son sac et le sachet avec son livre et les vêtements de Peter étaient par terre, juste à côté de son lit.

Tout à coup, elle reçut un sms qui se trouvait dans son sac à main. Elle voulut se lever pour le prendre mais elle ne se sentit pas bien et elle dut se rasseoir. Elle décida de se servir de ses dons de télékinésie et fit sortir son portable où elle put lire un sms de sa mère : « Coucou ma chérie ! J’espère que ta journée se passe bien ! Je suis tombée sur un vieil ami et il m’a proposé de passer la soirée avec lui ! Il y a des pâtes que j’ai acheté hier mais si tu veux, tu peux te commander une pizza, j’ai laissé de la monnaie sur la table de la cuisine ! Bisou ma puce ! ». En gros, ils étaient tranquilles pour la soirée, sa mère ne serait pas dans leurs pattes ! Cependant, elle eut une idée en pensant à Peter. Il n’allait quand même pas rester dehors ! Elle renvoya un sms à sa mère en lui demandant si ça ne lui dérangeait pas si un copain à elle pouvait rester chez elles car il avait des ennuies avec son père et il n’avait pas d’autres endroits où aller ! Elle envoya le message et reporta son attention sur Peter. Il avait l’air un peu étrange. Enfin, moins sur la défensive !

- Qu’est-ce qu’il y a ? J’ai un truc sur la tronche ?

Elle avait dit d’une manière assez innocente qu’elle espérait le faire sourire. Oui, parfois, elle faisait exprès de dire des conneries !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Ven 21 Fév - 10:45


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

Le gémissement qu'émis Sandrine en se réveillant interpela Peter, qui se retourna un instant pour la regarder, mais peu de temps. Comme si ses yeux cherchaient à présent à la fuir. Il ne savait pas vraiment ce qui lui arrivait et n'aimait pas vraiment ça... Prenant cela plus pour de la faiblesse qu'autre chose. Il n'empêche que cela restait bien présent en lui, qu'il le veuille ou non. Il venait tout juste de débarquer dans ce monde et le voilà qui tombe directement sur la fille de ses rêves. Sur celle qu'il rêvait justement de rencontrer et qui a su lui faire tant d'effets... Malgré la question qu'elle lui posa, le regard de Peter resta braqué en direction de l'extérieur. Tout du moins, jusqu'à ce que tout à coup elle fasse sortir son téléphone portable de son sac à main rien qu'en tendant la main. Fronçant un instant les sourcils, il eut une nouvelle fois la confirmation qu'elle n'était pas qu'une simple humaine. Il attendit patiemment qu'elle termine de jouer avec cet appareil, avant d'affronter à nouveau son regard et de lui répondre d'une voix quelque peu évasive.

« Tu t'es évanouis après avoir réussi à faire usage de la magie. »

Restant figé un instant, il était sûr à présent que cette fille avait quelque chose de spécial, en plus de l'avoir déjà vu à plusieurs reprises dans ses rêves. Il voulait savoir quoi et espérait avoir quelques explications à ce propos. Bien évidemment, il n'allait pas lui dire ce qu'il a fait vivre à Mike. Préférant tout simplement garder cette affaire pour lui. Elle prit ensuite un petit air innocent, lui demandant ce qu'elle avait sur le visage. Peter ne comprit pas tout de suite la plaisanterie et resta dans ses songes... enfin jusqu'à ce que le sourire de la belle brune réussisse à en faire naître un sur celui de Peter. A croire qu'il perdait en résistance à ses côtés...


« A part ton visage, non... Il n'y a pas grand chose d'autre. »

Il entra bêtement dans son jeu lors d'un instant, avant que ses pensées ne le rattrape finalement plus vite que prévus. Il ne devait pas lui dévoiler le fait qu'il rêvait d'elle, ou du moins, pas tout de suite. Se pinçant un instant la lèvre inférieur, il quitta son appui pour se rapprocher de son lit à petit pas.

« Ça fait longtemps que tu es au courant de ça ? Que tu as des pouvoirs ? Y'en a d'autres comme toi, ici ? »

A son tour de se montrer franc et direct, en espérait qu'elle ne prenne pas ses questions pour un interrogatoire de police. Même si son but est d'obtenir des réponses claires et précises...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Ven 21 Fév - 11:20




Il ne lui répondit pas tout de suite, trop pris dans ses songes. Il se contenta de lui dire qu’elle s’était évanouie en faisant usage de la magie. Il fallut plusieurs minutes au jeune homme pour comprendre la plaisanterie de Sandrine. Elle avait réussi à faire naitre un sourire sur le visage de Peter qui lui répliqua qu’à part son visage, il n’y avait pas grand-chose ! Cela eut pour effet de la faire rire. Elle le vit se pincer la lèvre inférieure tout en venant se rapprocher de son lit, à petit pas.

Peter : « Ça fait longtemps que tu es au courant de ça ? Que tu as des pouvoirs ? Y'en a d'autres comme toi, ici ? »
- Cela fait environs un mois ! Et j’ai l’impression que je n’arrive pas à les contrôler ! C’est arrivé quelques semaines après que j’ai fait mon vœu et que les personnages de contes se sont retrouvés en ville ! Pour ce qui est des comme moi, je ne sais pas ! Peut-être des sorciers du monde des Contes !

Il avait peut-être été direct et franc mais cela ne la gênait pas du tout. Elle trouvait ça naturel qu’il se pose des questions la concernant. Après tout, lui ne savait strictement rien d’elle alors qu’elle, elle savait plus ou moins certaines choses à son sujet. C’était donc naturellement qu’elle lui réponde. Seulement, c’était la première fois qu’elle faisait allusion à son vœu. Un vœu qui le concernait d’ailleurs ! Elle n’en avait même pas parlé à sa mère qui l’aurait surement prise pour une gamine ! Justement, en parlant de sa mère, elle reçut un nouveau sms. Freya était d’accord pour que Peter reste le temps que ça s’arrange avec son « père » ! Un sourire illumina le visage de l’adolescente. Au moins, voilà une bonne nouvelle ! Il avait un toit le temps de son séjour à Booksdale !

- Ah chouette ! Ma mère est d’accord pour que tu restes à la maison ! Je lui ai raconté que t’avais des problèmes avec ton père et que tu savais pas où aller !

Voilà pourquoi elle aimait tant Peter ! Elle se retrouvait à travers lui malgré les quelques différences qu’il y avait entre eux. Ils étaient différents de par leur passé et leur vie familiale mais si identiques point de vue caractère. Lui n’avait pas connu la chaleur d’une famille qui l’aimait alors qu’elle, si, même si ce n’était qu’avec sa mère.

- Maintenant, t’as un toit durant ton séjour ici !

Une idée lui vint à l’esprit : puisqu’il allait rester chez elle pendant quelques jours et comme il avait des pouvoirs, il pourrait l’aider à maîtriser les siens. Ce n’était pas Merlin mais c’était quand même une personne qu’elle appréciait et admirait beaucoup.

- Dis, j’ai un service à te demander : tu voudrais bien m’aider à contrôler ma magie s’il te plait ?

Elle avait dit ça avec une voix de petite fille. Une vieille habitude qu’elle utilisait à chaque fois qu’elle voulait obtenir quelque chose et le pire, c’est que ça marchait mais là, il n’était pas dit que ça marcherait avec Peter. Surtout que là, elle avait vraiment envie de l'embrasser mais elle se fit violence à l'intérieur. Ce n'était pas un garçon comme les autres ! Du cou, là, c'était elle qui se pinçait la lèvre inférieure.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Ven 21 Fév - 12:16


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

Une vague de sueur froide traversa l'échine de l'enfant perdu lors d'un instant. Plus précisément quand elle lui affirma qu'elle avait fait le vœu que les personnages de contes se soient retrouvés en ville. Alors... Cela pouvait-il signifier que Rumple était ici ? Avec les autres ? Serait-ce pour cela qu'il a ressentit la puissance du vrai Croyant ici-même ? Si c'était le cas, tout risquait de recommencer comme à Storybrooke... Sauf si cette fois-ci, il trouve le moyen de se faire des alliés. Pour ne pas changer, Pan sombra dans ses pensées... Mais elle l'en sorti assez rapidement quand elle lui annonça que sa mère était d'accord pour le loger dans cette maison, après lui avoir dit comme quoi il avait des problèmes avec son père. Oh la vilaine menteuse que voilà... Peter en eut presque un petit sourire malicieux. Une fois encore, elle avait trouver le moyen de bien s'occuper de lui. Au point même de lui offrir sous toit sous lequel s’abriter. Choses qu'il n'a vraiment pas eu l'habitude d'avoir, comme ça, de façon aussi spontané. Et puis... cela voulait donc dire qu'il serait à ses côtés, très souvent...

« C'est vraiment très gentil de ta part... Voilà que je débarque tout juste dans ton monde, on se connait à peine et tu t'occupes de moi comme un Prince ! »

Et il en était bien heureux, ce n'est pas lui qui s'en plaindrait. Il offrit un sourire étincelant à Sandrine, avant qu'elle ne lui demande ensuite s'il pouvait l'aider à mieux maîtriser sa magie. Chose qu'il pouvait faire et qu'il aurait à présent du mal à refuser après toutes les choses qu'elle a bien pu faire pour lui. Et puis, d'un autre côté, ce service pourrait peut-être lui permettre de se rapprocher un peu plus d'elle. Il fit tout de même mine de réfléchir, histoire de la faire languir un peu... Chose qu'il aime bien faire, oui.


« Humm... Bon allez... J'te dois bien ça ! »

Son sourire se fit encore plus malicieux. Il est vrai que pour une fois, c'était à son tour de devoir quelque chose à quelqu'un et non l'inverse. Il avait aussi de quoi être flatté dans son égaux, du fait qu'elle demande ce service à lui. Même si c'était peut-être parce qu'il était le seul à en avoir les capacités... Son regard se perdit un instant sur les lèvres de la belle brune quand elle se les pinça. Elle avait un charme fou et était décidément mieux que dans ses rêves... Même s'il n'arrivait pas encore trop à réaliser que c'était bien elle. Tentant de reprendre ses esprits et de ne refouler tout ça, il reprit, toujours avec un petit brin de malice dans la voix.

« Mais il vaudrait mieux pour toi que tu sois une bonne élève... Je suis un maître assez indulgent et très pointilleux, tu sais... Par contre, c'est censé rester entre nous ou ta mère est au courant de tout ça ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Ven 21 Fév - 12:45




Peter : « C'est vraiment très gentil de ta part... Voilà que je débarque tout juste dans ton monde, on se connait à peine et tu t'occupes de moi comme un Prince ! »
- Il y a pas de quoi ! T’es mon personnage préféré depuis que je suis petite. C’est la moindre des choses ! Et puis, ça peut pas te faire de mal ! Tu dois toujours penser à tout à Neverland, t’occuper des Garçons Perdus … Au fait, ton second, c’est Rufio ou Felix ?

Elle ne lui dit, cependant, pas qu’elle voulait lui offrir ce dont il n’avait jamais pu avoir avant qu’il ne devienne Peter Pan, s’il était celui de la série – ou ce qui s’y rapproche le plus près mais avec sa question, elle allait vite le savoir ! Et puis, elle adorait faire plaisir à ceux qu’elle aimait et Peter faisait parti de ces personnes-là. Il avait une fille qui l’aimait sans même savoir à quoi il ressemblait et elle ne le regrettait pas. Cela faisait tellement longtemps qu’il était entré dans sa vie que c’était naturel chez elle de l’aider. Elle le vit faire mine de réfléchir avant de lui répondre au sujet de sa demande pour lui apprendre à contrôler ses pouvoirs.

Peter : « Humm... Bon allez... J'te dois bien ça ! »
- Merci merci merci !

Sandrine ne vit pas le regard de Peter se perdre sur ses lèvres à elle, étant trop préoccupée à se retenir de lui sauter dessus. Il reprit avec un brin de malice dans sa voix qu’il vaudrait mieux pour elle d’être bonne élève car il sera indulgent et très pointilleux.

Peter : « Par contre, c'est censé rester entre nous ou ta mère est au courant de tout ça ? »
- Entre nous ! j’ai pas encore tout dit à maman ! J’ai trop peur qu’elle me prenne pour une folle !

Elle loucha à nouveau sur les lèvres du garçon avant de penser vite à autre chose. Sa mère n’étant pas là du reste de la journée, ni même en soirée, ça voulait dire qu’elle avait la maison pour elle toute, et Peter aussi. Alors, comme il était son invité, elle décida de lui faire la visite des lieux mais aussi préparer sa chambre. Une chance qu’elles avaient deux chambres pour invités. Elle fit une nouvelle tentative pour se relever de son lit et à son grand soulagement, elle n’était plus prise de malaise. Ce fut donc avec un grand sourire qu’elle reprit la parole.

- Puisque tu es mon invité, permets-moi de te faire la visite des lieux ! Bon, comme t’as vu, ici c’est ma chambre mais maman l’appelle pour rigoler « mon antre » parce que j’y passe la majeure partie de ma vie ici quand je ne suis pas devant la télévision ou à l’école ! Viens !

Elle lui prit à nouveau la main mais cette fois-ci, son cœur ne se mit plus à battre la chamade. Il s’était enfin calmé. Elle lui montra la salle de bain, la chambre de sa mère, les deux chambres d’amis avant de descendre dans le salon. La salle à manger, c’était fait ! La cave, à vrai dire, on s’en fichait ! Il ne restait plus que la cuisine où elle trouva en effet la monnaie que sa mère avait laissé au cas où elle se commanderait des pizzas. Justement, ce n’était pas une mauvaise idée de commander des pizzas. Peter pourrait faire une dégustation des mets locaux.

- Ça te dit une soirée devant un film ? Ou une série ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Ven 21 Fév - 13:44


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

Cette fois, il devait véritablement l'avouer, il n'avait encore jamais rencontré plus serviable que cette fille là. En plus d'être compréhensive et attentive à ses besoins. On peut dire qu'elle savait comme s'y prendre avec lui... Il était donc plutôt content d'être tombé sur elle, et qu'elle ai suffisamment confiance en ses capacités pour aller jusqu'à lui demander de l'aider à s'améliorer dans la maîtrise de ses pouvoirs. Il espérait surtout pouvoir y arriver, car ils n'avaient certainement pas tout en commun et elle n'était vraiment pas expérimenté dans ce domaine par rapport à lui qui à l'époque, avait du apprendre à les maîtriser de par lui-même, sans aucune aide. Dans tous les cas, il faudrait donc que cela reste un secret pour sa mère. Levant légèrement le menton, sans quitter une seule seconde la belle brune des yeux, il acquiesça doucement. Garder des secrets, ça il savait faire, sans aucun problème... A condition qu'on ne lui donne pas envie de les répéter.

« Tu veux vraiment le savoir ? En toute honnêteté, je n'ai jamais connu plus loyal et fidèle ami que Félix. »

Gardant ses yeux intensément noyés dans les siens, il la regarda se lever et lui présenter sa chambre comme il se doit. Même si cela faisait déjà plusieurs minutes qu'il y était, il prit enfin le temps de l'observer un peu. Jusqu'à ce que sa main entre à nouveau en contact avec la sienne. Ce qui le fit légèrement frissonner sur le coup, mais il ne laissa rien paraître. Se contentant simplement de la suivre sagement de pièce en pièce. Les maisons de ce monde n'avaient vraiment aucun rapport avec celle qu'il a longtemps connu... Celle-ci était immense, pleine de pièces, dont même certaines inutiles. Mais il restait tout de même intéressait par le fait d'en savoir un petit peu plus sur son monde à elle, sur sa manière de vivre. Peut-être qu'un jour, il aura l'occasion de lui montrer Neverland... Non, là il divaguait un peu trop loin. Secouant un instant la tête, il descendit ensuite les escaliers avec elle jusqu'à arriver à sa cuisine. Il avait réussi à mémoriser les moindres détails d'une île et jungle imaginaire, il n'aurait donc aucun mal à se repérer ici... normalement.

« Euhm... Oui ! Pourquoi pas ! »

Redressant la tête pour lui répondre, il ne savait pas vraiment ce que ça faisait encore de regarder un film ou une série, mais si cela pouvait lui permettre de passer du temps avec elle... Une fois encore, il tenta de faire barrage dans son esprit et de penser à ses objectifs de base, qu'il n'oublie pas non plus d'ailleurs. Neverland et ses Enfants Perdus comptent sur lui. Il devait absolument se secouer et ne pas se laisser emporter par cette espèce de bulle arc en ciel qui était en train de se former tout autour de lui. Il est Peter Pan, l'éternel et indomptable Enfant Perdu qui n'a que faire des sensibleries et qui n'a jamais connu cela d'ailleurs. Et ce n'est pas aujourd'hui que ça allait commencer... Ou du moins, c'est ce qu'il se disait pour essayer de se convaincre. Comme il devait se convaincre qu'elle ne devra qu'être qu'une couverture pour lui, une alliée et pourquoi pas aussi un moyen de se divertir. Oui, son côté démoniaque avait beaucoup de mal à prendre congé et foutait un sacré désordre dans son esprit... Il est cependant indéniable que le charme de la belle brune avait le pouvoir de le déstabiliser tout comme dans ses rêves. Mais il devait tenir le coup, le cacher ou résister... Pour cela, il allait devoir faire comme il a toujours fait : jouer la comédie. Ce qu'il sait certainement faire de mieux. Mais arriva-t-il à se mentir à lui-même ? S'appuyant légèrement contre le plan de travail, il reposa son attention sur la belle et gentille Sandrine, tout juste placé face à lui.

« Tu sais, ça me touche sincèrement tout ce que tu fais pour moi. Et... j'espère avoir la chance de te connaître encore plus, au fil des jours... »

En plus d'afficher une bouille des plus angélique, il accompagna ses paroles d'un regard et d'un sourire charmeur. Le genre de mimique qui ont réussi à faire craquer plus d'une femme. Et il espérait que ça fonctionne avec elle.

« ... Tout comme j'ai hâte de passer cette soirée à tes côtés. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Sam 22 Fév - 2:22




Peter : « Tu veux vraiment le savoir ? En toute honnêteté, je n'ai jamais connu plus loyal et fidèle ami que Félix. »
- Alors, ça doit être un excellent ami !

Cela répondait donc à sa question. Il était bien celui de la version OUAT. Donc, il n’était certainement pas là que pour uniquement vivre des aventures. Il avait un but précis. Tant que ce n’était pas détruire sa famille que représentaient Rumplestilskin, Neal et Henry, elle pouvait peut-être lui être utile. Quitte à l’aider, autant l’aider jusqu’au bout. Lorsqu’elle lui avait la visite de sa maison, elle lui avait proposé de regarder un film ou une série, tout en sachant qu’il ignorait même ce que c’était. Il n’avait qu’à se reposer ce soir-là et faire ce que ‘il comptait faire les autres jours mais elle se promit de veiller à ce qu’il se repose de temps en temps, façon de parler bien sûr. Il avait tellement de boulot à Neverland qu’elle avait lu une fois qu’il ne prenait même pas la peine de dormir.

Peter : « Tu sais, ça me touche sincèrement tout ce que tu fais pour moi. Et... j'espère avoir la chance de te connaître encore plus, au fil des jours... »

Elle lui sourit alors que lui-même afficher un sourire des plus charmeurs. Mon dieu, qu’il était beau en vrai ! Bien mieux que l’acteur qui l’incarnait dans la série. Peter ajouta qu’il avait également hâte de passer la soirée avec elle. Il n’était pas le seul mais elle allait devoir se contrôler à ne pas lui sauter dessus à un moment donné. Elle avait terriblement de l’embrasser et elle se faisait de plus en plus violence pour ça.

- Moi aussi ! Mais j’ai un aveu. En fait, si je t’ai posé la question si c’était Rufio ou Felix comme second, c’était pour savoir si t’étais Peter Pan version Spielberg, c’est le nom d’un réalisateur de film, ou en mode « Once upon a time » ! Et en général, la version OUAT ne fait jamais rien sans raison et l’aventure n’est jamais une raison pour lui ! Alors … Quitte à t’aider un peu, autant le faire jusqu’au bout !

Elle était vraiment sincère en disant qu’elle voulait l’aider à fond et puis, il ne connaissait rien à la ville. C’était pas Storybrooke et elle connaissait mieux que lui les habitants de cette ville. Enfin, on va plutôt dire un peu mieux que lui.

- Mais si t’as pas envie, je te force pas ! C’est toi qui décide mais si jamais t’as besoin d’informations ou quoi ce soit, tu peux toujours venir me voir ! Même si t’as des problèmes, tu peux aussi venir me voir !

Là-dessus, elle lui fit son plus sourire. Puis, elle prit l’argent laissé par sa mère sur la table et alla dans le hall pour commander des pizzas. Elle en commanda deux vu qu’elle, elle était capable de manger une pizza à elle toute seule mais Peter, lui, n’en avait jamais mangé alors deux, c’était parfait. Il ne restait plus qu’à préparer la chambre de Peter. Elle le prévint et alla immédiatement en haut, prendre des nouveaux draps, refit le lit de la chambre d’amis qui était la plus proche de sa chambre – question de pratique – et elle alla mettre ensuite le sac contenant les vêtements de Peter qu’il avait en arrivant à Booksdale. Elle descendit ensuite avec son pc portable pour le brancher à la télévision. Il n’y avait rien d’intéressant ce soir-là à la télévision et elle avait pleins de films qu’elle avait téléchargés. Elle revint ensuite dans la cuisine.

- Tu as soif ? J’ai de l’eau, du coca, du fanta ou du jus d’orange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Sam 22 Fév - 7:18


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

Oui, ça pour être un excellent ami, c'était le cas. Il est vrai que Félix n'a jamais failli à la tâche, n'a jamais remis en question l'idéologie de Pan et a toujours obéis sagement à ses ordres. Qui a même parfois se sacrifier pour lui. Il ne pouvait donc qu'être son plus proche allié et avait une confiance aveugle en lui. Cela s'était d'ailleurs confirmé durant la période où Pan avait occupé durant un court instant le corps d'Henry. Il eut le confirmation que malgré le fait qu'il soit tenu prisonnier, ou même sous la menace de mort de la Reine, il n'avait rien craché sur Pan. Lui qui n'a d'habitude confiance qu'en une seule personne, à savoir lui-même, a su finalement l'offrir à quelqu'un d'autre. Il lui fallait juste des preuves et des actes, cela pouvait parfois amplement suffire. Et peut-être qu'avec un peu de chance, Sandrine fera un jour partie de cette élite, qui sait... Alors qu'il entra dans un petit numéro de charme, il avait comme l'impression que la belle brune n'en était pas totalement indifférente. Mais elle lui fit ensuite un aveu concernant la raison pour laquelle elle lui avait demandé si c'était Rufio ou Félix son second. L'écoutant attentivement, il fronça légèrement les sourcils quand elle lui fit en quelque sorte comprendre qu'il y avait plusieurs versions de lui. Elle en conclue d'ailleurs qu'il se rapprochait plus de celui de la série que du film. Décidément... c'était vraiment étrange toutes ses comparaisons. D'autant plus que le fait d'avoir des "copies" ou d'être comparé à d'autres supposé "lui" ne lui plaisait pas trop. Mais ce qu'elle supposa à son propos n'était pas totalement faux... Maline la jeune fille. Penchant légèrement la tête sur le côté, il sourit à nouveau lorsqu'elle lui affirma qu'elle l'aiderait jusqu'au bout. Il ne pouvait qu'être satisfait de son enthousiasme.

« Il est vrai que je suis ici pour une bonne raison, mais... disons que c'est une longue histoire. Et qu'il n'est pas mérité à tout le monde de le savoir. »

Cette affaire ne regardait que lui et lui seul. Il devait sauver Neverland, ou plutôt lui-même et tenait à ne pas revivre le même échec qu'à Storybrooke. Un air satisfait prit forme sur le visage de l'Enfant Perdu, quand la belle brune lui fit comprendre qu'elle serait à son service s'il avait besoin d'informations ou d'aide. Parfait ! Il ne pouvait décidément pas demander mieux.

« Tu es vraiment adorable, Sandrine. »

Intensifiant davantage son petit sourire d'ange, mais dans le fond diabolique, il était vraiment heureux d'être tombé sur elle. Il l'a laissa ensuite s'occuper de commander les pizzas puis monter à l'étage pour s'occuper de sa chambre. Seul, il examina un peu la cuisine avant de se rendre ensuite dans le salon et de se laisser tomber dans la canapé, s'y mettant à son aise en croisant les mains derrière sa tête. Parfaitement conscient d'être dorloté, chouchouté, il allait en profiter pour une fois. Car il est vrai qu'à Neverland, même s'il s'y sent comme un Roi, il n'a pas toujours le temps de souffler. Il ferma les yeux durant un instant, avant que les bruits de pas de Sandrine ne le fasse revenir à la réalité. Se redressant légèrement, il reposa son regard sur la belle brune qui lui proposa gentiment à boire.

« En temps normal j'aurai dis de l'eau, mais tu n'as cas me faire goûter à quelque chose de local. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jeune sorciére
Fondatrice

→ Courriers : 332

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Sam 22 Fév - 9:55




Il lui avoua qu’il était en effet là pour une bonne raison mais il ne souhaita pas en dire plus. C’était son droit s’il ne voulait pas tout lui dire. Peut-être que ça concernait Neverland … Ou alors lui ! Il n’avait sans doute pas encore trouvé le moyen de se sauver du pacte qu’il avait fait avec l’Ombre. Si c’était le cas, il fallait vite trouver une solution afin de lui éviter de mourir … encore ! Elle ne dit rien mais elle avait décidé de l’aider, même s’il ne lui avait pas demandé. Après tout, n’était-ce pas ce qu’elle faisait depuis leur rencontre ? Et puis, ça plaisait à Sandrine de prendre soin de lui. Il le méritait bien après tout ce qu’il avait vécu dans sa vie avant d’être Peter Pan mais si jamais elle venait à rencontrer Rumplestilskin, elle se ferait un plaisir de l’engueuler celui-là. Planter une dague dans le dos de son père en prétextant qu’il ne méritait pas de fins heureuses parce que c’était un méchant ! Et Belle dans tout ça ? Elle n’a pas droit à une fin heureuse elle ? Si la Bête n’avait pas de fins heureuses, la Belle non plus !

Peter : « Tu es vraiment adorable, Sandrine. »
- Je sais ! Dommage que les autres au lycée ne s’en rendent pas compte !

Elle avait ensuite filé pour commander les pizzas et préparer la chambre de Peter avant de redescendre avec son pc au salon et proposer quelque chose à boire au jeune homme.
Peter : « En temps normal j'aurai dis de l'eau, mais tu n'as cas me faire goûter à quelque chose de local. »

- Va pour le coca et le fanta !

.Elle prit deux verres du placard, alla les déposer sur la table du salon, retourna chercher ensuite les deux bouteilles et servit d’abord le coca à Peter et à elle. Il fallait absolument qu’elle lui fasse tout goûter avant qu’il ne rentre à Neverland : les pâtes, les hamburgers, les frites, les desserts du Book Coffee ! Tout ! Elle alluma la télévision et régla à ce que le fond d’écran de son ordinateur s’affiche sur l’écran de tv. Elle commença alors à aller dans son dossier spécial films. On pouvait voir l’écran de la télévision tout ce qu’elle faisait sur son pc.

- Alors, alors alors, comme film, je pense que ceux-ci devraient t’intéresser : Le Seigneur des Anneaux, Robin des Bois, …

Elle vit l’épisode 11 se trouvait dans le dossier des films. Elle eut un moment d’hésitation. Elle revoyait en même temps son cauchemar mais heureusement, il ne s’était pas réalisé. Son vœu avait été exaucé ! Elle envoya l’épisode dans le bon dossier, « Once Upon A time saison 3 ». Elle ne voulait pas trop lui proposer de regarder la série, pensant que ça ramènerait de mauvais souvenirs à Peter et à elle aussi. Le 11, plus jamais elle le regarderait et si elle le faisait, c’était qu’elle aimait torturer son pauvre petite cœur ! Mais elle devait quand même montrer à Peter que selon elle, il venait de cette version-là.

- Tu vois, c’est de cette série que je pense que ton histoire est proche !


Le visage moins souriant, elle appuya malgré tout sur play et l’épisode commença, avec l’éternel « dans les épisodes précédents ». On pouvait voir Felix avec Peter dans le corps de Henry mais Sandrine ne laissa pas la suite. Elle avait vite appuyé sur pause car on venait de sonner à la porte. C’était le livreur de pizza.

- J’arrive ! Mets-toi à ton aise !

Elle essaya d’être souriante mais le souvenir de la mort de Peter lui revenait trop en tête. Ce serait vraiment dramatique s’il lui arrivait de mourir et elle allait tout faire pour que ça n’arrive pas à nouveau ! Elle prit l’argent et paya le livreur. Puis, elle rejoignit le jeune homme dans le salon.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-imaginaire-2014.forumgratuit.be/

avatar

Chef des Garçons Perdus
MEMBRE

→ Courriers : 117

MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   Sam 22 Fév - 15:42


Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel !


I have dreamed of she. It's stupid, it did nothing for it. She is really beautiful. It's better, it's made for me. All sweetness, just for my heart. If I could wake up at his side. If I knew where to find her. Give me the hope. Lend me one evening. One night, just for her and me. And tomorrow morning she will go...

Soulagé. Il était vraiment soulagé qu'elle n'insiste pas plus que ça sur les questions qu'elle lui posait. Même si elle semble être une fille assez curieuse, elle n'avait pas pour intention de jouer avec ses nerfs, ce qui est plutôt une bonne chose et ce qu'il apprécia d'autant plus aussi. Il devait à présent choisir quoi boire... ce qui paraît plus qu'anodin dans ce monde, mais une question piège pour Pan qui ne connaissait absolument pas le nom de toutes ses boissons ni le goût qu'elles peuvent bien avoir. Il allait donc devoir se contenter de lui faire confiance et de goûter. Il l'a laissa ensuite se rendre dans la cuisine pour aller chercher les boissons, avant qu'elle ne revienne et s'en prenne aussitôt à la télé. Durant cet instant, Pan saisit délicatement son verre entre les mains, comme s'il craignait de le casser. Puis il observa avec curiosité la boisson se trouvant à l'intérieur qui était d'une drôle de couleur et qui semblait... gazeuse. Cela ressemblerait presque à une potion magique. Par contre, ça ne sentait pas grand chose, ou bizarre. Plissant légèrement le nez, et reposa le verre sur la table, attendant sur elle pour boire. Question de politesse. Les noms de films qu'elle lui proposa ensuite ne l'aida pas plus que ça. Une fois de plus, il n'avait pas l'air malin...

Mais juste avant qu'il ne daigne à ouvrir la bouche pour répondre, son regard suivit la souris sur l'écran. Une fois encore, il découvrait quelque chose et se retrouva comme un extraterrestre débarquant d'on ne sait où. Mais il tilta surtout quand il aperçu le nom "Once Upon A Time", était-ce la série dont elle lui a parlé et dans laquelle il est censé se trouver ? Il échangea un bref regard avec la belle brune, avant qu'elle n’appuie sur "play" et démarre l'épisode. Les deux mains jointent l'une dans l'autre et légèrement penché en avant, il regarda alors l'épisode avec attention. Mais au fil des minutes et surtout quand il s'y vit, ses yeux s'écarquillèrent un instant et sa gorge se noua. Comment était-ce possible ? Ce qu'il voyait, représentait quasiment ce qu'il avait vécu et fait. A peu de choses près... On y voyait même Félix ainsi que l'instant où il avait possédé le corps d'Henry et berné tous les habitants de Storybrooke. Le bruit de la sonnette le fit ensuite légèrement sursauter et l'aida à ravaler sa salive. Détournant le regard de l'écran, il laissa Sandrine se lever pour aller accueillir les pizzas à l'entrée.

Ne croyant pas encore ce qu'il venait de voir, il joua nerveusement avec ses mains, le visage froncé. Preuve de son inquiétude et aussi de sa contrariété. Ça le dépassait... Qu'est-ce que ces épisodes avaient donc pu lui montrer d'autre à son propos ? Devait-il s'inquiéter ? Tentant de ne pas trop sombrer dans la réflexion, il se leva du canapé afin de retirer sa veste en cuir et donc de se retrouver en t-shirt. C'est que ça lui aurait presque donné chaud... A peine eut-il le temps de se reposer sur le canapé qu'elle revint avec deux grandes boites en carton dans les mains. Il tenta de lui esquisser un grand sourire, mais il est clair que ce qu'elle venait de lui présenter l'avait quelque peu chamboulé. Néanmoins, il ne valait mieux pas qu'il le montre. Ou du moins, pas tant qu'elle ne lui aura pas fait part de ses impressions sur ce qu'il est selon elle, dans la série. Au moins là, il serait à peu prêt fixé... sur si elle serait vraiment capable de le suivre ou non.

« Humm... ça sent super bon dis donc !! »

Prenant sur lui, il fit une mine gourmande et montra un air impatient de découvrir ce qu'il pouvait bien y avoir dans ces drôles de boites. Cela sentait réellement bon. Il attendit donc qu'elle ouvre les boîtes pour admirer ce qu'ils allaient manger, à savoir deux choses plates et rondes sur lesquels pas mal d'ingrédients différents y sont disposés. Il avait tout de même hâte d'y gouter... d'autant plus qu'il commençait réellement à avoir faim. Tentant de prendre exemple sur la belle brune, il se prit un morceau avec les mains et goûta. Effectivement, ce n'était vraiment pas mauvais. Excellent même... La bouche pleine durant un instant, il se contenta de lui faire un signe du pouce histoire de lui confirmer son contentement. Puis, il attendit d'avaler cette bonne bouchée avant de reprendre la parole d'un air innocent. Préférant surtout prendre les devants à ce sujet avant qu'elle ne le fasse...

« Je dois avouer que ta série m'en bouche un coin. Mais... J'ai l'air d'avoir le mauvais rôle et surtout terriblement démoniaque...
Tu ne trouves pas ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN   
Revenir en haut Aller en bas
 

Goodbye Neverland, dis bonjour au monde réel ! ► SANDRINE&PAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Bonjour le monde.
» Bonjour à tous ! :)
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Booksdale et le monde réel :: Centre-ville :: Centre-commercial & Cinéma
-